Almensh Belete s'alignera d'emblée dans l'une des deux finales du jour: celle du 10.000 m programmée à 20h10. Les séries du 400 m messieurs et celles du 100 m haies dames seront suivies avec beaucoup d'attention car les ambitions belges y sont réelles.

Dès 10h11, le premier Belge engagé sera Niels Pittomvils. Il va entamer le 100m, premier de ses dix travaux, suivi sept minutes plus tard par Thomas Van der Plaetsen, le second décathlonien. Se succéderont ensuite la longueur, le poids, la hauteur et le 400 m, mardi. Si le jeune Pittomvils (8.000 points) est là pour apprendre Van der Plaetsen aimerait briller, comme en début d'année aux Mondiaux en salle de Sopot (Pologne) où il avait ramené du bronze dans l'heptathlon. Sur la base des résultats de l'année, il est 7e avec ses 8.184 points. Les favoris sont l'Allemand Kai Kazmirek (8.471) et le Bélarusse Andrei Krauchanka.

À partir de 11h00, le trio des hurdlers sur 400 m va tenter de se hisser en demi-finales. Stef Vanhaeren a été placé dans le 8e couloir de la 1ère série dont il possède le 3e temps d'engagement. Tim Rummens, 3e chrono des engagés dans la 2e série, et Michael Bultheel, 2e temps au départ de la 5e série, ont hérité du très bon 5e couloir. Tous trois sont en mesure de figurer dans le Top-4 de leur course ou dans les quatre meilleurs temps suivants qui offrent une place en demi-finales (trois courses mercredi en début de soirée).

Kevin Borlée va entamer sa quête d'un 2e titre européen (après celui gagné à Barcelone en 2010 qu'il n'a pas défendu à Helsinki en 2012) sur 400 m sur le coup de 12h46. Placé au couloir 7, il n'aura pas une course facile. Mais il a le meilleur chrono de départ de la 1ère série. Son frère Jonathan courra dès la 2e série. Il aura encore plus difficile puisque le 8e couloir lui a été dévolu. Là encore, le 4e des Mondiaux de Moscou en 2013 s'est révélé plus rapide que ses sept adversaires cette saison. La piste très dure, idéale pour le sprint, ne semble pas ravir Jacques Borlée, le père et coach des jumeaux. Julien Watrin, pour ses grands débuts individuels sur le tour de piste au niveau international courra dans le meilleur couloir: le 4. Le Virtonnais a le 3e chrono des engagés de sa 3e série à 13h02. Il faut finir parmi les quatre premiers ou réaliser un des quatre autres meilleurs temps afin de rejoindre une des trois demi-finales de mercredi soir.

La qualification en 100 m haies sera plus délicate puisque seules le top-3 des quatre séries et les 4 meilleurs chronos se retrouvent en soirée pour les deux demi-finales. Anne Zagré et Eline Bérings ont les 2e temps de respectivement les 2e et 4e séries. Reste l'énigme de la météo très automnale lundi (pluie, vent, et fraîcheur). Mardi, on ne prévoit pas de pluie.

Les critères de qualification pour Jan Van den Broeck seront identiques (Top-3 + 4) sur 800 m. Il dispose du 3e temps des coureurs de sa série. Comme ce sera la première il n'aura pas l'avantage de connaître les chronos des autres séries et devra absolument viser une des trois premières places sous peine d'être victime d'une série ultérieure très rapide.

Philip Milanov abordera les qualifications du disque à 18h45. Il lui faudra réaliser 64m00 ou finir parmi les 12 meilleurs des 30 discoboles présents. Cinquième performeur des engagés (après la suspension pour dopage du Croate Martin Maric) grâce à son record national (66m02), le Brugeois a son sort entre les mains.

Malgré son meilleur chrono européen des 26 candidates à la première médaille féminine (en l'absence de la Britannique Julia Bleasdale), Belete ne sera pas la favorite du 10.000m. La Portugaise Ana Dulce Felix, tenante du titre, entrerait dans l'histoire en devenant la première femme à conserver son bien sur la distance. La Française Clémence Colvin, lauréate de la Coupe d'Europe, est aussi citée. Il va sans dire qu'une bonne surprise signée par l'ancienne Ethiopienne lancerait idéalement l'équipe belge.

Almensh Belete s'alignera d'emblée dans l'une des deux finales du jour: celle du 10.000 m programmée à 20h10. Les séries du 400 m messieurs et celles du 100 m haies dames seront suivies avec beaucoup d'attention car les ambitions belges y sont réelles. Dès 10h11, le premier Belge engagé sera Niels Pittomvils. Il va entamer le 100m, premier de ses dix travaux, suivi sept minutes plus tard par Thomas Van der Plaetsen, le second décathlonien. Se succéderont ensuite la longueur, le poids, la hauteur et le 400 m, mardi. Si le jeune Pittomvils (8.000 points) est là pour apprendre Van der Plaetsen aimerait briller, comme en début d'année aux Mondiaux en salle de Sopot (Pologne) où il avait ramené du bronze dans l'heptathlon. Sur la base des résultats de l'année, il est 7e avec ses 8.184 points. Les favoris sont l'Allemand Kai Kazmirek (8.471) et le Bélarusse Andrei Krauchanka. À partir de 11h00, le trio des hurdlers sur 400 m va tenter de se hisser en demi-finales. Stef Vanhaeren a été placé dans le 8e couloir de la 1ère série dont il possède le 3e temps d'engagement. Tim Rummens, 3e chrono des engagés dans la 2e série, et Michael Bultheel, 2e temps au départ de la 5e série, ont hérité du très bon 5e couloir. Tous trois sont en mesure de figurer dans le Top-4 de leur course ou dans les quatre meilleurs temps suivants qui offrent une place en demi-finales (trois courses mercredi en début de soirée). Kevin Borlée va entamer sa quête d'un 2e titre européen (après celui gagné à Barcelone en 2010 qu'il n'a pas défendu à Helsinki en 2012) sur 400 m sur le coup de 12h46. Placé au couloir 7, il n'aura pas une course facile. Mais il a le meilleur chrono de départ de la 1ère série. Son frère Jonathan courra dès la 2e série. Il aura encore plus difficile puisque le 8e couloir lui a été dévolu. Là encore, le 4e des Mondiaux de Moscou en 2013 s'est révélé plus rapide que ses sept adversaires cette saison. La piste très dure, idéale pour le sprint, ne semble pas ravir Jacques Borlée, le père et coach des jumeaux. Julien Watrin, pour ses grands débuts individuels sur le tour de piste au niveau international courra dans le meilleur couloir: le 4. Le Virtonnais a le 3e chrono des engagés de sa 3e série à 13h02. Il faut finir parmi les quatre premiers ou réaliser un des quatre autres meilleurs temps afin de rejoindre une des trois demi-finales de mercredi soir. La qualification en 100 m haies sera plus délicate puisque seules le top-3 des quatre séries et les 4 meilleurs chronos se retrouvent en soirée pour les deux demi-finales. Anne Zagré et Eline Bérings ont les 2e temps de respectivement les 2e et 4e séries. Reste l'énigme de la météo très automnale lundi (pluie, vent, et fraîcheur). Mardi, on ne prévoit pas de pluie. Les critères de qualification pour Jan Van den Broeck seront identiques (Top-3 + 4) sur 800 m. Il dispose du 3e temps des coureurs de sa série. Comme ce sera la première il n'aura pas l'avantage de connaître les chronos des autres séries et devra absolument viser une des trois premières places sous peine d'être victime d'une série ultérieure très rapide. Philip Milanov abordera les qualifications du disque à 18h45. Il lui faudra réaliser 64m00 ou finir parmi les 12 meilleurs des 30 discoboles présents. Cinquième performeur des engagés (après la suspension pour dopage du Croate Martin Maric) grâce à son record national (66m02), le Brugeois a son sort entre les mains. Malgré son meilleur chrono européen des 26 candidates à la première médaille féminine (en l'absence de la Britannique Julia Bleasdale), Belete ne sera pas la favorite du 10.000m. La Portugaise Ana Dulce Felix, tenante du titre, entrerait dans l'histoire en devenant la première femme à conserver son bien sur la distance. La Française Clémence Colvin, lauréate de la Coupe d'Europe, est aussi citée. Il va sans dire qu'une bonne surprise signée par l'ancienne Ethiopienne lancerait idéalement l'équipe belge.