Selon plusieurs médias américains lundi, un accord est intervenu entre Emma Meesseman et Chicago Sky le tenant du titre en WNBA pour la prochaine saison du championnat professionnel nord-américain de basket féminin.

Après sept saisons sous le maillot de Washington Mystics avec un titre de champion à la clé en 2019 où l'intérieure flandrienne fut élue MVP (meilleur joueuse) des Finals, Emma Meesseman s'apprête à retourner en WNBA cet été après avoir fait l'impasse l'an dernier pour se consacrer aux Belgian Cats (à l'Euro et aux Jeux Olympiques), et enfiler la vareuse de Chicago selon le Chicago Sun-Times, Winsidr et un journaliste du Washington Post, notamment, citant des sources de la ligue. Considérée comme libre (free agent), la joueuse d'Ekaterinburg est libre de rejoindre la franchise de son choix, qui ne peut signer cependant officiellement les joueuses de ce type qu'à partir du 1er février (mardi). Ni la franchise, ni Emma Meesseman n'ont ainsi pu être joint pour confirmer l'information. Emma Meesseman, 28 ans, avait rejoint Washington Mystics en 2013. Elle aura disputé sept saisons en WNBA ne manquant que les étés 2018 et 2021 à chaque fois pour se consacrer à l'équipe nationale.

La semaine dernière, Chicago Sky a annoncé l'arrivée d'Ann Wauters, 41 ans, fraichement retraitée comme joueuse, dans son staff comme assistante. Chicago Sky a conquis l'été dernier le premier titre de son histoire avec James Wade comme coach.

Selon plusieurs médias américains lundi, un accord est intervenu entre Emma Meesseman et Chicago Sky le tenant du titre en WNBA pour la prochaine saison du championnat professionnel nord-américain de basket féminin. Après sept saisons sous le maillot de Washington Mystics avec un titre de champion à la clé en 2019 où l'intérieure flandrienne fut élue MVP (meilleur joueuse) des Finals, Emma Meesseman s'apprête à retourner en WNBA cet été après avoir fait l'impasse l'an dernier pour se consacrer aux Belgian Cats (à l'Euro et aux Jeux Olympiques), et enfiler la vareuse de Chicago selon le Chicago Sun-Times, Winsidr et un journaliste du Washington Post, notamment, citant des sources de la ligue. Considérée comme libre (free agent), la joueuse d'Ekaterinburg est libre de rejoindre la franchise de son choix, qui ne peut signer cependant officiellement les joueuses de ce type qu'à partir du 1er février (mardi). Ni la franchise, ni Emma Meesseman n'ont ainsi pu être joint pour confirmer l'information. Emma Meesseman, 28 ans, avait rejoint Washington Mystics en 2013. Elle aura disputé sept saisons en WNBA ne manquant que les étés 2018 et 2021 à chaque fois pour se consacrer à l'équipe nationale. La semaine dernière, Chicago Sky a annoncé l'arrivée d'Ann Wauters, 41 ans, fraichement retraitée comme joueuse, dans son staff comme assistante. Chicago Sky a conquis l'été dernier le premier titre de son histoire avec James Wade comme coach.