Elise Vanderelst voit son parcours s'arrêter en demi-finale du 1.500 m dames aux Jeux Olympiques de Tokyo mercredi. Placée dans le deuxième des trois demi-finales, Vanderelst a terminé à la 11e place sur 13 en 4:04.86, son deuxième meilleur chorno de sa carrière.

En séries, la Montoise avait déjà signé un chrono de 4:05.63, le deuxième meilleur chrono de sa carrière, à trois secondes de son record de Belgique établi le 10 juin dernier à Florence (4:02.63). Un chrono qu'elle a encore battu en demi-finale mais insuffisant pour atteindre la finale.

Sa demi-finale a été remportée par Sifan Hassan en 4:00.23. La Néerlandaise, déjà lauréate du 5.000 m, vise un triplé 1.500 m, 5.000 m et 10.000 m. Les cinq premières de chaque demi-finale et les deux meilleurs chronos restants avancent en finale.

Elise Vanderelst voit son parcours s'arrêter en demi-finale du 1.500 m dames aux Jeux Olympiques de Tokyo mercredi. Placée dans le deuxième des trois demi-finales, Vanderelst a terminé à la 11e place sur 13 en 4:04.86, son deuxième meilleur chorno de sa carrière. En séries, la Montoise avait déjà signé un chrono de 4:05.63, le deuxième meilleur chrono de sa carrière, à trois secondes de son record de Belgique établi le 10 juin dernier à Florence (4:02.63). Un chrono qu'elle a encore battu en demi-finale mais insuffisant pour atteindre la finale. Sa demi-finale a été remportée par Sifan Hassan en 4:00.23. La Néerlandaise, déjà lauréate du 5.000 m, vise un triplé 1.500 m, 5.000 m et 10.000 m. Les cinq premières de chaque demi-finale et les deux meilleurs chronos restants avancent en finale.