"Le taux de réservation des logements locatifs (...) s'établit à 41,6%, contre 40,1% l'an dernier à la même période", souligne l'OSM, qui s'est appuyé sur un échantillon de "260.000 lits représentatifs du marché de la montagne" pour établir cette tendance.

Toujours très prisée, la période des fêtes de fin d'année confirme cette embellie générale, notamment grâce à une semaine du Nouvel An (du 31 décembre au 6 janvier) qui affiche d'ores et déjà un taux d'occupation de 58%, soit "un bond de près de 9 points" par rapport à la saison passée.

Quant à la semaine de Noël (du 24 au 30 décembre), elle présente un "gain de 0,6 point" comparé aux estimations révélées en novembre 2017, pointe l'observatoire, qui établit pour l'heure le taux prévisionnel des réservations à 59,3%.

Les taux d'occupation durant les vacances scolaires, qui s'élèvent à 60,3% pour celles d'hiver (du 16 février au 4 mars) et à 35% pour celles de printemps (du 13 au 29 avril), sont pour l'heure "de bon augure", juge cette émanation de l'Association nationale des maires des stations de montagne (ANMSM).

En dehors de ces périodes clés, les estimations "inter-vacances" montrent "une avance" des réservations, avec notamment des taux prévisionnels affichant 2,6 points supplémentaires en janvier 2019 et jusqu'à 52% d'occupation "en fonction des semaines".

Ces chiffres peuvent "évoluer au gré des réservations, qui s'effectuent pour une part toujours plus importante d'entre elles à la dernière minute", note toutefois l'OSM.