"Le match retour sera très difficile. Pour être honnête, je ne pense pas que cela suffira", a déclaré Gjergja après la rencontre.

"Chalon est une équipe qui joue à fond durant 40 minuutes", poursuit l'entraîneur des champions de Belgique. "Une perte de concentration et des fautes stupides nous ont privé d'une victoire plus nette en fin de match. Boukichou a abandonné l'équipe à ce moment. Je vais clairement lui montrer les images demain. Il cherchait trop à marquer des points et a oublié ses tâches défensives. Cela peut nous coûter cher. Pour être honnête, je pense que 5 points, ce n'est pas assez. Il nous fallait 10 points d'avance, mais c'est comme ça".

"Il y avait moyen de faire mieux", dit de son côté Jean Salumu. "Toute l'équipe en a conscience. Chalon est une équipe très athlétique et ils sont très forts chez eux. Mais j'y crois encore. Nous allons faire de notre mieux en espérant que cela ira. Personnellement, je suis très content de mon match. Je reviens après une longue blessure mais j'ai pu prendre le rythme immédiatement".

Les mines sont plus réjouies dans les rangs français. "Ce n'est pas un mauvais résultat", avance le coach de l'Elan Jean-Denys Choulet. "Bien sûr, ce n'est jamais agréable de perdre, mais il n'y a que 5 points d'écart. Je suis heureux que nous ayons pu réduire l'écart à la fin. A la maison, avec les supporters derrière nous, nous pouvons passer. A Ostende, c'est surtout Katic qui m'a impressionné. Quel joueur ! Il nous a fait mal ce soir".

Cameron Clark a terminé meilleur marqueur avec 28 points. "Nous ne sommes bien entrés dans le match qu'à la fin", déclare l'Américain de Chalon. "Dommage que nous n'ayons pas joué à notre niveau au début de la rencontre. Mais ce résultat nous donne confiance quant à nos chances la semaine prochaine".

"Le match retour sera très difficile. Pour être honnête, je ne pense pas que cela suffira", a déclaré Gjergja après la rencontre. "Chalon est une équipe qui joue à fond durant 40 minuutes", poursuit l'entraîneur des champions de Belgique. "Une perte de concentration et des fautes stupides nous ont privé d'une victoire plus nette en fin de match. Boukichou a abandonné l'équipe à ce moment. Je vais clairement lui montrer les images demain. Il cherchait trop à marquer des points et a oublié ses tâches défensives. Cela peut nous coûter cher. Pour être honnête, je pense que 5 points, ce n'est pas assez. Il nous fallait 10 points d'avance, mais c'est comme ça". "Il y avait moyen de faire mieux", dit de son côté Jean Salumu. "Toute l'équipe en a conscience. Chalon est une équipe très athlétique et ils sont très forts chez eux. Mais j'y crois encore. Nous allons faire de notre mieux en espérant que cela ira. Personnellement, je suis très content de mon match. Je reviens après une longue blessure mais j'ai pu prendre le rythme immédiatement". Les mines sont plus réjouies dans les rangs français. "Ce n'est pas un mauvais résultat", avance le coach de l'Elan Jean-Denys Choulet. "Bien sûr, ce n'est jamais agréable de perdre, mais il n'y a que 5 points d'écart. Je suis heureux que nous ayons pu réduire l'écart à la fin. A la maison, avec les supporters derrière nous, nous pouvons passer. A Ostende, c'est surtout Katic qui m'a impressionné. Quel joueur ! Il nous a fait mal ce soir". Cameron Clark a terminé meilleur marqueur avec 28 points. "Nous ne sommes bien entrés dans le match qu'à la fin", déclare l'Américain de Chalon. "Dommage que nous n'ayons pas joué à notre niveau au début de la rencontre. Mais ce résultat nous donne confiance quant à nos chances la semaine prochaine".