La délégation belge est généralement conséquente pour l'épreuve auto moto. Cette année, ils seront 4 en moto, 6 en auto et 14 en camion auxquels il faut ajouter un manager d'équipe, Jean-Marc Fortin qui dirigera l'équipe Overdrive. C'est la première fois depuis 2005 que le Hutois n'est pas concurrent.

Parmi eux, seul Tom Colsoul - vainqueur l'an dernier dans l'équipage du Néerlandais Gerard De Rooy - semble pouvoir être armé pour lutter pour la victoire finale. Les autres concurrents ambitionnent d'abord de pouvoir rejoindre Santiago du Chili le 20 janvier.

En moto, il faudra suivre Eric Palante (Honda), meilleur Belge l'an dernier (66e) et Frank Verhoestraete (Sherco) qui revient après un an d'absence. Mikael Despontin (KTM) et Gilles Vanderweyen (BMW) effectueront leurs débuts sur le Dakar.

Du côté des autos, Fabian Lurquin (Ford/Erik Wevers/P-B) et Eddy Chevailler (Toyota/Peter Van Merksteijn/P-B), ambitionnent tous les deux, comme co-pilotes, de terminer dans le top 10. Le duo formé par Pascal Feryn et Tom De Leeuw, sur Toyota, espère rejoindre l'arrivée et de passer surtout le redouté désert de l'Atacama. Yves De Wulf et Dave Ingels, sur Toyota, auront eux des ambitions mesurées.

Pour revenir aux camions, Charles Gotlib disputera pour sa part son 24e Dakar, dont le 14e en camion sur un GINAF qu'il partage avec les Néerlandais Frits Van Eerd et Peter Vervoort.

Le dernier vainqueur final belge remonte à 1983 avec Jacky Ickx (Mercedes). Stéphane Henrard (Buggy) a remporté un succès partiel en 2003, ainsi que Jean-Marc Fortin, co-pilote du Polonais Krzysztof Holowczyc l'an dernier. En motos, il y eu bien sûr Gaston Rahier (BMW), victorieux en 1984 et 1985. En camions, outre Tom Colsoul, Yvo Geussens (1987) et Charles Gotlib (2007) ont inscrit aussi leur nom au palmarès.

La caravane traversera trois pays pour sa 35e édition

Pour sa 35e édition, le Dakar traversera 3 pays au départ de Lima, la capitale du Pérou. Les premières étapes verront les participants traverser les hautes dunes du désert péruvien. La caravane atteindra ensuite le Nord du Chili et les Andes en direction de l'Argentine avec un jour de repos prévu le 13 janvier à San Miguel de Tucumán. Les difficultés suivantes seront concentrées dans les dunes de sable à Fiambala, avant de monter à 5.000m d'altitude dans la Cordillère des Andes et de traverser le très redouté désert d'Atacama. Le 20 janvier, l'arrivée est prévue à Santiago du Chili.

Au total, ce sont 459 engagés, issus de 53 nationalités, un record, qui tenteront de rejoindre la capitale du Chili. Ils sont répartis en quatre catégories: autos, motos, quads et camions. Les vérifications techniques ont lieu le 4 janvier, vendredi.

La délégation belge est généralement conséquente pour l'épreuve auto moto. Cette année, ils seront 4 en moto, 6 en auto et 14 en camion auxquels il faut ajouter un manager d'équipe, Jean-Marc Fortin qui dirigera l'équipe Overdrive. C'est la première fois depuis 2005 que le Hutois n'est pas concurrent. Parmi eux, seul Tom Colsoul - vainqueur l'an dernier dans l'équipage du Néerlandais Gerard De Rooy - semble pouvoir être armé pour lutter pour la victoire finale. Les autres concurrents ambitionnent d'abord de pouvoir rejoindre Santiago du Chili le 20 janvier. En moto, il faudra suivre Eric Palante (Honda), meilleur Belge l'an dernier (66e) et Frank Verhoestraete (Sherco) qui revient après un an d'absence. Mikael Despontin (KTM) et Gilles Vanderweyen (BMW) effectueront leurs débuts sur le Dakar. Du côté des autos, Fabian Lurquin (Ford/Erik Wevers/P-B) et Eddy Chevailler (Toyota/Peter Van Merksteijn/P-B), ambitionnent tous les deux, comme co-pilotes, de terminer dans le top 10. Le duo formé par Pascal Feryn et Tom De Leeuw, sur Toyota, espère rejoindre l'arrivée et de passer surtout le redouté désert de l'Atacama. Yves De Wulf et Dave Ingels, sur Toyota, auront eux des ambitions mesurées. Pour revenir aux camions, Charles Gotlib disputera pour sa part son 24e Dakar, dont le 14e en camion sur un GINAF qu'il partage avec les Néerlandais Frits Van Eerd et Peter Vervoort. Le dernier vainqueur final belge remonte à 1983 avec Jacky Ickx (Mercedes). Stéphane Henrard (Buggy) a remporté un succès partiel en 2003, ainsi que Jean-Marc Fortin, co-pilote du Polonais Krzysztof Holowczyc l'an dernier. En motos, il y eu bien sûr Gaston Rahier (BMW), victorieux en 1984 et 1985. En camions, outre Tom Colsoul, Yvo Geussens (1987) et Charles Gotlib (2007) ont inscrit aussi leur nom au palmarès. La caravane traversera trois pays pour sa 35e édition Pour sa 35e édition, le Dakar traversera 3 pays au départ de Lima, la capitale du Pérou. Les premières étapes verront les participants traverser les hautes dunes du désert péruvien. La caravane atteindra ensuite le Nord du Chili et les Andes en direction de l'Argentine avec un jour de repos prévu le 13 janvier à San Miguel de Tucumán. Les difficultés suivantes seront concentrées dans les dunes de sable à Fiambala, avant de monter à 5.000m d'altitude dans la Cordillère des Andes et de traverser le très redouté désert d'Atacama. Le 20 janvier, l'arrivée est prévue à Santiago du Chili. Au total, ce sont 459 engagés, issus de 53 nationalités, un record, qui tenteront de rejoindre la capitale du Chili. Ils sont répartis en quatre catégories: autos, motos, quads et camions. Les vérifications techniques ont lieu le 4 janvier, vendredi.