Le penalty-corner, une phase qui avait constitué une faiblesse des hommes de Marc Lammers contre l'Inde (succès 2-1) et contre l'Australie (défaite 3-1), s'est révélé être une force samedi contre la 10e nation mondiale.

En simplifiant leurs actions, coup sur coup Tanguy Cosyns (13e) et Alexandre de Saedeleer (15e) trouvaient enfin le chemin des filets sur ce type de phase. La Belgique aurait pu se mettre à l'abri très tôt dans la rencontre mais a galvaudé les multiples occasions d'accentuer son avance. Tour à tour Stockbroekx, Briels, Dohmen et Cosyns manquaient le cadre alors que l'Espagne voyait un but annulé pour un jeu dangereux. Il fallait un nouveau revers de Manu Stockbroekx à une minute du repos pour tripler l'avance des vice-champions d'Europe.

Décidément très performants sur penalty-corner samedi (4 buts sur 8 pc), les Lions inscrivaient un 4e but dès leur retour des vestiaires, Cosyns trouant les filets de Quico Cortes d'un sleep à mi-hauteur. John-John Dohmen en faisait de même sur rebond de pc peu après (46e), avant que Tubau ne sauve l'honneur ibère, également sur pc (58e), et que Freixa ne fixe le score en toute fin de rencontre (66e).
Avec neuf points en quatre rencontres, les Red Lions rejoignent provisoirement en tête du groupe A l'Australie, la première nation mondiale, qui compte un match de moins.

L'Espagne reste bloquée à deux unités et devra se contenter d'un rôle mineur pour la suite du tournoi.

Les Belges joueront leur ticket pour le dernier carré lundi (19h45) face à l'Angleterre. En cas de défaite des Anglais samedi contre les Kookaburras, un nul suffira au Belge pour accéder aux top 4.

Seules les deux premières places du Round Robin donnent accès aux demi-finales croisées du vendredi 13 juin. Les pays classés de 3 à 6 dans leur poule joueront directement leur match de classement.

Le penalty-corner, une phase qui avait constitué une faiblesse des hommes de Marc Lammers contre l'Inde (succès 2-1) et contre l'Australie (défaite 3-1), s'est révélé être une force samedi contre la 10e nation mondiale. En simplifiant leurs actions, coup sur coup Tanguy Cosyns (13e) et Alexandre de Saedeleer (15e) trouvaient enfin le chemin des filets sur ce type de phase. La Belgique aurait pu se mettre à l'abri très tôt dans la rencontre mais a galvaudé les multiples occasions d'accentuer son avance. Tour à tour Stockbroekx, Briels, Dohmen et Cosyns manquaient le cadre alors que l'Espagne voyait un but annulé pour un jeu dangereux. Il fallait un nouveau revers de Manu Stockbroekx à une minute du repos pour tripler l'avance des vice-champions d'Europe. Décidément très performants sur penalty-corner samedi (4 buts sur 8 pc), les Lions inscrivaient un 4e but dès leur retour des vestiaires, Cosyns trouant les filets de Quico Cortes d'un sleep à mi-hauteur. John-John Dohmen en faisait de même sur rebond de pc peu après (46e), avant que Tubau ne sauve l'honneur ibère, également sur pc (58e), et que Freixa ne fixe le score en toute fin de rencontre (66e). Avec neuf points en quatre rencontres, les Red Lions rejoignent provisoirement en tête du groupe A l'Australie, la première nation mondiale, qui compte un match de moins. L'Espagne reste bloquée à deux unités et devra se contenter d'un rôle mineur pour la suite du tournoi. Les Belges joueront leur ticket pour le dernier carré lundi (19h45) face à l'Angleterre. En cas de défaite des Anglais samedi contre les Kookaburras, un nul suffira au Belge pour accéder aux top 4. Seules les deux premières places du Round Robin donnent accès aux demi-finales croisées du vendredi 13 juin. Les pays classés de 3 à 6 dans leur poule joueront directement leur match de classement.