"Simon Ammann souffre d'une sévère commotion cérébrale et de contusions graves (...) mais n'a aucune fracture. Il restera jusqu'à nouvel ordre dans l'hôpital de Schwarzach et nécessite un repos absolu, pour se remettre totalement de sa grave chute", a indiqué mercredi la Fédération suisse de ski dans un communiqué.

Le quadruple champion olympique était tombé à la réception de son deuxième saut après un envol à 136 m, heurtant violemment la neige dure avec la tête. Inconscient, il avait dû être rapidement évacué par les secours.

Le Suisse de 33 ans avait déjà subi une commotion en 2002 après une chute sur le tremplin allemand de Willingen, un mois avant ses deux premiers titres olympiques.

Lors de la première épreuve déjà à Oberstdorf, Allemagne, Simon Ammann avait chuté dans la première manche, sans gravité cette fois.

"Simon Ammann souffre d'une sévère commotion cérébrale et de contusions graves (...) mais n'a aucune fracture. Il restera jusqu'à nouvel ordre dans l'hôpital de Schwarzach et nécessite un repos absolu, pour se remettre totalement de sa grave chute", a indiqué mercredi la Fédération suisse de ski dans un communiqué. Le quadruple champion olympique était tombé à la réception de son deuxième saut après un envol à 136 m, heurtant violemment la neige dure avec la tête. Inconscient, il avait dû être rapidement évacué par les secours. Le Suisse de 33 ans avait déjà subi une commotion en 2002 après une chute sur le tremplin allemand de Willingen, un mois avant ses deux premiers titres olympiques. Lors de la première épreuve déjà à Oberstdorf, Allemagne, Simon Ammann avait chuté dans la première manche, sans gravité cette fois.