Bokyeong Jeong a placé une attaque après 10 secondes dans la prolongation, avant de conclure sur waza-ari. "Jeong est très rapide dans ces mouvements, et cela m'a posé problème", déclare Charline Van Snick. "J'ai fait une erreur dans le golden score et elle a pu en profiter pour réussir un waza-ari décisif. C'est une victoire méritée pour elle, mais c'est dommage pour ma famille et mes supporters qui étaient venus en nombre". Trois autres judokas belges sont en lice samedi à Paris: Anne-Sophie Jura (-48 kg), Jorre Verstraeten (-60 kg) et Dirk Van Tichelt (-73 kg). Dimanche, ce sera au tour de Gabriëlla Willems et Roxane Taeymans (-70 kg) et Sami Chouchi et Matthias Casse (-81 kg) de monter sur les tatamis du palais omnisports de Paris-Bercy. (Belga)

Bokyeong Jeong a placé une attaque après 10 secondes dans la prolongation, avant de conclure sur waza-ari. "Jeong est très rapide dans ces mouvements, et cela m'a posé problème", déclare Charline Van Snick. "J'ai fait une erreur dans le golden score et elle a pu en profiter pour réussir un waza-ari décisif. C'est une victoire méritée pour elle, mais c'est dommage pour ma famille et mes supporters qui étaient venus en nombre". Trois autres judokas belges sont en lice samedi à Paris: Anne-Sophie Jura (-48 kg), Jorre Verstraeten (-60 kg) et Dirk Van Tichelt (-73 kg). Dimanche, ce sera au tour de Gabriëlla Willems et Roxane Taeymans (-70 kg) et Sami Chouchi et Matthias Casse (-81 kg) de monter sur les tatamis du palais omnisports de Paris-Bercy. (Belga)