"Je ne suis pas déçu du résultat mais bien de la première période que nous avons livrée. Après la pause, nous avons enfin évolué à notre véritable niveau", a expliqué le nouveau coach de la Belgique Marc Lammers. "Nous avons commencé à les déranger dans le jeu et nous avons imposé un press plus important. Mais nous avons surtout commis beaucoup moins d'erreurs. Nous avons toutefois encore beaucoup de choses à apprendre. Nous ne devons pas oublier que nous évoluons à présent dans le Top 8 mondial. Ces 35 minutes vont cependant nous donner beaucoup de confiance pour la suite de la compétition."

Heureusement pour les Red Lions, le règlement du Champions Trophy permet même à la dernière équipe du groupe de disputer les quarts de finale de la compétition. Ce sera face à l'Inde. "Notre tournoi commence réellement ce jeudi (à 7h30 contre l'Inde). Nous devons nous focaliser sur la suite et la rencontre face à un adversaire redoutable, qui a beaucoup progressé depuis les JO et réussi une excellente entame de Champions Trophy..."

Trois matches, trois défaites

Ce mardi matin, l'équipe nationale, classée 8-ème mondiale, affrontait son traditionnel rival des Pays-Bas, n°3. Ce derby des plats pays s'est soldé par une 3-ème défaite, 4-5 (mi-temps: 0-3), des Red Lions après les revers contre l'Australie (2-4) et le Pakistan (0-2) dans le Groupe B.

La première mi-temps a été largement teintée d'orange ainsi qu'en témoignent les trois buts signés Jeroen Hertzberger (25-ème), Quirijn Caspers (29-ème) et Tim Jenniskens (35-ème).

Mais un excès de confiance des Néerlandais a été mis à profit par les Red Lions, pour revenir dans la partie, le score passant à 3-4 en... six minutes via Tom Boon (36-ème et 39-ème) et Alex Hendrickx (42-ème). Seul un but de toute beauté de Robbert Kemperman (41-ème) avait permis aux Pays-Bas de conserver un avantage minime, aggravé toutefois sur penalty stroke par Valentin Verga (69-ème). Xavier Reckinger clôtura enfin la marque (4-5) sur penalty corner à la dernière minute.

Les huit meilleures équipes du monde participent à ce tournoi annuel. L'Australie l'a emporté à 12 reprises, l'Allemagne 9 fois, les Pays-Bas 8 et le Pakistan 3. L'Espagne, lauréate en 2004, est absente pour raisons financières.

"Je ne suis pas déçu du résultat mais bien de la première période que nous avons livrée. Après la pause, nous avons enfin évolué à notre véritable niveau", a expliqué le nouveau coach de la Belgique Marc Lammers. "Nous avons commencé à les déranger dans le jeu et nous avons imposé un press plus important. Mais nous avons surtout commis beaucoup moins d'erreurs. Nous avons toutefois encore beaucoup de choses à apprendre. Nous ne devons pas oublier que nous évoluons à présent dans le Top 8 mondial. Ces 35 minutes vont cependant nous donner beaucoup de confiance pour la suite de la compétition." Heureusement pour les Red Lions, le règlement du Champions Trophy permet même à la dernière équipe du groupe de disputer les quarts de finale de la compétition. Ce sera face à l'Inde. "Notre tournoi commence réellement ce jeudi (à 7h30 contre l'Inde). Nous devons nous focaliser sur la suite et la rencontre face à un adversaire redoutable, qui a beaucoup progressé depuis les JO et réussi une excellente entame de Champions Trophy..."Trois matches, trois défaitesCe mardi matin, l'équipe nationale, classée 8-ème mondiale, affrontait son traditionnel rival des Pays-Bas, n°3. Ce derby des plats pays s'est soldé par une 3-ème défaite, 4-5 (mi-temps: 0-3), des Red Lions après les revers contre l'Australie (2-4) et le Pakistan (0-2) dans le Groupe B.La première mi-temps a été largement teintée d'orange ainsi qu'en témoignent les trois buts signés Jeroen Hertzberger (25-ème), Quirijn Caspers (29-ème) et Tim Jenniskens (35-ème). Mais un excès de confiance des Néerlandais a été mis à profit par les Red Lions, pour revenir dans la partie, le score passant à 3-4 en... six minutes via Tom Boon (36-ème et 39-ème) et Alex Hendrickx (42-ème). Seul un but de toute beauté de Robbert Kemperman (41-ème) avait permis aux Pays-Bas de conserver un avantage minime, aggravé toutefois sur penalty stroke par Valentin Verga (69-ème). Xavier Reckinger clôtura enfin la marque (4-5) sur penalty corner à la dernière minute. Les huit meilleures équipes du monde participent à ce tournoi annuel. L'Australie l'a emporté à 12 reprises, l'Allemagne 9 fois, les Pays-Bas 8 et le Pakistan 3. L'Espagne, lauréate en 2004, est absente pour raisons financières.