Légende de la NBA, la ligue nord-américaine de basketball, avec onze titres de champion avec les Boston Celtics, Bill Russell est décédé à l'âge de 88 ans, a confirmé sa famille sur les réseaux sociaux dimanche.

Drafté par les Boston Celtics en 1956, Russell a remporté onze titres de champion avec la franchise du Massachusetts dont huit de rang entre 1959 et 1966, ce qui en fait le joueur le plus titré de l'histoire de la NBA.

Lors des titres de 1968 et 1969, le pivot occupait la fonction de joueur-entraîneur, devenant ainsi le premier entraîneur afro-américain d'une équipe NBA. Il a également remporté cinq titres de MVP et une médaille d'or aux Jeux Olympiques de 1956 à Melbourne. En 2009, la NBA a donné son nom au trophée du meilleur joueur des Finales.

"Bill Russell, le vainqueur le plus prolifique de l'histoire du sport américain, s'est éteint aujourd'hui (dimanche, ndlr) à l'âge de 88 ans avec son épouse Jeanine à ses côtés", a écrit la famille Russell dans un communiqué.

Légende de la NBA, la ligue nord-américaine de basketball, avec onze titres de champion avec les Boston Celtics, Bill Russell est décédé à l'âge de 88 ans, a confirmé sa famille sur les réseaux sociaux dimanche. Drafté par les Boston Celtics en 1956, Russell a remporté onze titres de champion avec la franchise du Massachusetts dont huit de rang entre 1959 et 1966, ce qui en fait le joueur le plus titré de l'histoire de la NBA. Lors des titres de 1968 et 1969, le pivot occupait la fonction de joueur-entraîneur, devenant ainsi le premier entraîneur afro-américain d'une équipe NBA. Il a également remporté cinq titres de MVP et une médaille d'or aux Jeux Olympiques de 1956 à Melbourne. En 2009, la NBA a donné son nom au trophée du meilleur joueur des Finales."Bill Russell, le vainqueur le plus prolifique de l'histoire du sport américain, s'est éteint aujourd'hui (dimanche, ndlr) à l'âge de 88 ans avec son épouse Jeanine à ses côtés", a écrit la famille Russell dans un communiqué.