Les Lionceaux ont été trop courts pour contrer les 2m10 de Jusuf Nurkic qui s'est littéralement promené dans la raquette. Inarrêtable, le Bosnien boucle la finale avec 34 points (dont 16 aux lancers-francs !) et 13 rebonds.



Coté Belge c'est le Bruxellois Manu Lecomte qui a su tirer son épingle du jeu. Le distributeur des Miami Hurricanes termine la rencontre avec 22 points, 4 assists et 7 rebonds. Énorme pour un meneur, mais encore plus impressionnant quand on ne mesure qu'1m75. Ses performances lui ont valu d'être nommé dans l'équipe type du tournoi.



Au final, le bilan des Belges s'établit à 6 succès en 8 rencontres dans le tournoi. Seule la Bosnie aura dominé les Lionceaux; une première fois en phase de groupes (71-50) ainsi qu'en finale (76-70). Cette deuxième place leur permettra de monter en division A lors du prochain tournoi et ainsi affronter les meilleures équipes d'Europe telles que l'Espagne, la Turquie ou la Grèce.

Eric L. (st.)

Les Lionceaux ont été trop courts pour contrer les 2m10 de Jusuf Nurkic qui s'est littéralement promené dans la raquette. Inarrêtable, le Bosnien boucle la finale avec 34 points (dont 16 aux lancers-francs !) et 13 rebonds. Coté Belge c'est le Bruxellois Manu Lecomte qui a su tirer son épingle du jeu. Le distributeur des Miami Hurricanes termine la rencontre avec 22 points, 4 assists et 7 rebonds. Énorme pour un meneur, mais encore plus impressionnant quand on ne mesure qu'1m75. Ses performances lui ont valu d'être nommé dans l'équipe type du tournoi. Au final, le bilan des Belges s'établit à 6 succès en 8 rencontres dans le tournoi. Seule la Bosnie aura dominé les Lionceaux; une première fois en phase de groupes (71-50) ainsi qu'en finale (76-70). Cette deuxième place leur permettra de monter en division A lors du prochain tournoi et ainsi affronter les meilleures équipes d'Europe telles que l'Espagne, la Turquie ou la Grèce.Eric L. (st.)