Les Serbes auront tenu 5 petites minutes. Après avoir mené de 8 points à la 4e minute de jeu, les Américains se mettent en route et ravagent tout sur leur passage. Un phénoménal Irving et Harden ont impulsé un 28-6 (35-21, 10e) en six minutes, enchainant les tirs à trois points. Complètement assommés, alors qu'ils avaient montré un basket de qualité lors des premières minutes, les Serbes se sont liquéfiés en défense (30-56, 17e). Irving (26 points au final, à 6 sur 6 à trois points) et Harden (23 pts) ont continué leur festival à trois points. Après la pause, le match a évidemment perdu en intensité. La zone serbe n'a pas vraiment ralenti les Américains, qui ont marqué leur 100e point sur un "alley oop" conclu par Davis (100-65, 25e). Le match se termine donc sur un rythme mineur et sur le score fleuve de 129-92.

Jamais sans doute depuis 1992 et la "Dream Team" originelle, celle des Michael Jordan, Magic Johnson et Larry Bird, le gouffre entre les Etats-Unis et le reste du monde n'avait paru aussi grand. Pour souligner cette domination sans failles, cette équipe américaine ne comprend aucune des grandes stars actuelles de la NBA, de LeBron James à Kevin Durant en passant par Carmelo Anthony.

C'est le cinquième titre mondial pour les Américains (après 1954, 1986, 1994 et 2010), qui n'avaient encore jamais réussi le doublé. Seules deux nations dans l'histoire l'avaient fait jusque-là : le Brésil (1959, 1963) et la Yougoslavie (1998, 2002). Avec ce titre, les Américains, doubles champions olympiques sortant, sont directement qualifiés pour les JO-2016 à Rio.

AFP

Les Serbes auront tenu 5 petites minutes. Après avoir mené de 8 points à la 4e minute de jeu, les Américains se mettent en route et ravagent tout sur leur passage. Un phénoménal Irving et Harden ont impulsé un 28-6 (35-21, 10e) en six minutes, enchainant les tirs à trois points. Complètement assommés, alors qu'ils avaient montré un basket de qualité lors des premières minutes, les Serbes se sont liquéfiés en défense (30-56, 17e). Irving (26 points au final, à 6 sur 6 à trois points) et Harden (23 pts) ont continué leur festival à trois points. Après la pause, le match a évidemment perdu en intensité. La zone serbe n'a pas vraiment ralenti les Américains, qui ont marqué leur 100e point sur un "alley oop" conclu par Davis (100-65, 25e). Le match se termine donc sur un rythme mineur et sur le score fleuve de 129-92. Jamais sans doute depuis 1992 et la "Dream Team" originelle, celle des Michael Jordan, Magic Johnson et Larry Bird, le gouffre entre les Etats-Unis et le reste du monde n'avait paru aussi grand. Pour souligner cette domination sans failles, cette équipe américaine ne comprend aucune des grandes stars actuelles de la NBA, de LeBron James à Kevin Durant en passant par Carmelo Anthony.C'est le cinquième titre mondial pour les Américains (après 1954, 1986, 1994 et 2010), qui n'avaient encore jamais réussi le doublé. Seules deux nations dans l'histoire l'avaient fait jusque-là : le Brésil (1959, 1963) et la Yougoslavie (1998, 2002). Avec ce titre, les Américains, doubles champions olympiques sortant, sont directement qualifiés pour les JO-2016 à Rio. AFP