22%

C'est le pourcentage de joueurs de NBA, soit 108 sur 450 cette saison, qui n'étaient pas américains, mais originaires de 42 pays différents, un autre record. Mieux : tous ces étrangers (il y en avait au moins un dans chaque club) n'usent plus leur short sur le banc, comme c'était parfois le cas dans le passé. Au contraire : le Grec Giannis Antetokounmpo (Milwaukee Bucks), l'Australien Ben Simmons (Philadelphia 76'ers), le Camerounais Joel Embiid (Philadelphia 76'ers), le Letton Kristaps Porzingis (New York Knicks) et le nouveau prodige slovène Luka Doncic (Real Madrid) - qui sera probablement choisi dans le Top 3 à la prochaine draft - figureront dans x années parmi les figures marquantes de la NBA. Certains le sont d'ailleurs déjà.
...