La FIBA, la fédération internationale de basket, a été mise au courant, avant même les JO de Tokyo, d'une possible manipulation dans l'organisation de tournois fictifs, en 2019, par l'équipe du 3X3 Belgian Lions pour ajouter des points à leur classement mondial afin de disputer les tournois de qualifications.

C'est ce qu'écrivent les journaux du groupe Mediahuis jeudi, évoquant un courrier datant de mai dernier, et citant Erik Celis, père de l'un des joueurs du 3X3, Nick Celis et qui savait que l'affaire pouvait éclater au grand jour après avoir reçu des mails de menaces de ne pas révéler l'affaire au grand jour contre de l'argent.

"Cela fait toute une histoire, mais ce n'est pas à moi à tout raconter. Il y a des pays où 47 tournois 3x3 ont été organisés en deux semaines juste avant les tournois de qualifications. Avec des gens qui n'ont jamais joué au 3x3 avant et qui n'ont jamais joué au 3x3 après. Dois-je faire un dessin ?", a encore ajouté Erik Celis.

Thibaut Vervoort, l'un des quatre Lions, 4e de l'épreuve de basket en 3X3 aux Jeux Olympiques de Tokyo, a expliqué, par l'entremise de son avocat, n'avoir rejoint l'équipe nationale des 3X3 Belgian Lions que le 21 février 2020 et demande "le soutien de tous".

Le joueur a ajouté qu'il ne saurait pas "commenter des choses qui ont pu se produire dans le passé avant mon arrivée comme membre de cette merveilleuse équipe". Le 21 février 2020, à la demande de l'équipe nationale, j'ai rejoint les 3X3 Belgian Lions", a expliqué Thibaut Vervoort.

"J'ai commencé ainsi le 3X3 qui est devenu, à côté du cinq contre cinq, une passion. Le 6 juin, nous nous sommes qualifiés pour les Jeux Olympiques de Tokyo". Dans la capitale japonaise, les Belgian Lions 3X3 ont fait figure de grosse surprise du tournoi en rejoignant les demi-finales, battus ensuite dans le match pour la médaille de bronze.

"Nous avons sué sang et eau. C'est ce que nous avons fait avec mes coéquipiers durant les mois passés. C'est grâce à nos efforts que le rêve est devenu réalité", a insisté encore le joueur, écrit son avocat Johan Mees.

"Pendant les Jeux de Tokyo, mes coéquipiers et moi-même avons tout donné, pour chaque point, et démontré ce qui n'était alors qu'une utopie, que la Belgique pouvait prester au niveau international".

Troisièmes à Lausanne dimanche et vainqueurs à Riga mercredi

Le Team Antwerpen a poursuivi ensuite sur sa lancée en prenant la 3e place du World Tour de Lausanne dimanche et en remportant l'épreuve Challenger de Riga mercredi, des épreuves du circuit professionnel, où Thibaut Vervoort fut désigné MVP, meilleur joueur. Team Antwerp, formé par Rafael Bogaerts, Thibaut Vervoort, Nick Celis et Bryan De Valck, soit trois des quatre Olympiens qui ont pris la quatrième place aux Jeux Olympiques de Tokyo (De Valck remplaçant Thierry Marien), a remporté le Ghetto Basket Riga Challenger de basket 3x3, mercredi, en Lettonie. Les Belges ont battu en finale 20-18 Team Riga, qui comprenait les champions olympiques Nauris Miezis, Karlis Lasmanis et Agnis Cavars, Artur Strelnieks complétant l'effectif.

C'est leur troisième succès dans un Challenger cette année. "Avec cette équipe, l'Euro en septembre 2021, puis le championnat du monde en juin 2022 et Paris durant l'été 2024 (pour les JO, ndlr) seront mes prochains objectifs. Je veux confirmer durant ces évènements que la Belgique a sa place sur le circuit 3X3 international. J'espère que nous pourrons, comme petit pays mais fier, faire encore mieux à Paris 2024 pour motiver encore plus de jeunes à prester pour leur pays, leur famille et leur fierté", a ajouté encore Thibaut Vervoort qui demande "le soutien de tous pour que cette success-story se prolonge".

De Standaard avait évoqué dans son édition de mercredi qu'une possible manipulation dans l'organisation de tournois fictifs de 3X3 à Anvers avait permis de août à octobre 2019 de grappiller des points au classement mondial 3X3 FIBA afin de pouvoir participer aux tournois de qualifications pour les JO de Tokyo.

La FIBA, la fédération internationale de basket, a été mise au courant, avant même les JO de Tokyo, d'une possible manipulation dans l'organisation de tournois fictifs, en 2019, par l'équipe du 3X3 Belgian Lions pour ajouter des points à leur classement mondial afin de disputer les tournois de qualifications. C'est ce qu'écrivent les journaux du groupe Mediahuis jeudi, évoquant un courrier datant de mai dernier, et citant Erik Celis, père de l'un des joueurs du 3X3, Nick Celis et qui savait que l'affaire pouvait éclater au grand jour après avoir reçu des mails de menaces de ne pas révéler l'affaire au grand jour contre de l'argent."Cela fait toute une histoire, mais ce n'est pas à moi à tout raconter. Il y a des pays où 47 tournois 3x3 ont été organisés en deux semaines juste avant les tournois de qualifications. Avec des gens qui n'ont jamais joué au 3x3 avant et qui n'ont jamais joué au 3x3 après. Dois-je faire un dessin ?", a encore ajouté Erik Celis. Thibaut Vervoort, l'un des quatre Lions, 4e de l'épreuve de basket en 3X3 aux Jeux Olympiques de Tokyo, a expliqué, par l'entremise de son avocat, n'avoir rejoint l'équipe nationale des 3X3 Belgian Lions que le 21 février 2020 et demande "le soutien de tous". Le joueur a ajouté qu'il ne saurait pas "commenter des choses qui ont pu se produire dans le passé avant mon arrivée comme membre de cette merveilleuse équipe". Le 21 février 2020, à la demande de l'équipe nationale, j'ai rejoint les 3X3 Belgian Lions", a expliqué Thibaut Vervoort. "J'ai commencé ainsi le 3X3 qui est devenu, à côté du cinq contre cinq, une passion. Le 6 juin, nous nous sommes qualifiés pour les Jeux Olympiques de Tokyo". Dans la capitale japonaise, les Belgian Lions 3X3 ont fait figure de grosse surprise du tournoi en rejoignant les demi-finales, battus ensuite dans le match pour la médaille de bronze. "Nous avons sué sang et eau. C'est ce que nous avons fait avec mes coéquipiers durant les mois passés. C'est grâce à nos efforts que le rêve est devenu réalité", a insisté encore le joueur, écrit son avocat Johan Mees. "Pendant les Jeux de Tokyo, mes coéquipiers et moi-même avons tout donné, pour chaque point, et démontré ce qui n'était alors qu'une utopie, que la Belgique pouvait prester au niveau international".Le Team Antwerpen a poursuivi ensuite sur sa lancée en prenant la 3e place du World Tour de Lausanne dimanche et en remportant l'épreuve Challenger de Riga mercredi, des épreuves du circuit professionnel, où Thibaut Vervoort fut désigné MVP, meilleur joueur. Team Antwerp, formé par Rafael Bogaerts, Thibaut Vervoort, Nick Celis et Bryan De Valck, soit trois des quatre Olympiens qui ont pris la quatrième place aux Jeux Olympiques de Tokyo (De Valck remplaçant Thierry Marien), a remporté le Ghetto Basket Riga Challenger de basket 3x3, mercredi, en Lettonie. Les Belges ont battu en finale 20-18 Team Riga, qui comprenait les champions olympiques Nauris Miezis, Karlis Lasmanis et Agnis Cavars, Artur Strelnieks complétant l'effectif.C'est leur troisième succès dans un Challenger cette année. "Avec cette équipe, l'Euro en septembre 2021, puis le championnat du monde en juin 2022 et Paris durant l'été 2024 (pour les JO, ndlr) seront mes prochains objectifs. Je veux confirmer durant ces évènements que la Belgique a sa place sur le circuit 3X3 international. J'espère que nous pourrons, comme petit pays mais fier, faire encore mieux à Paris 2024 pour motiver encore plus de jeunes à prester pour leur pays, leur famille et leur fierté", a ajouté encore Thibaut Vervoort qui demande "le soutien de tous pour que cette success-story se prolonge". De Standaard avait évoqué dans son édition de mercredi qu'une possible manipulation dans l'organisation de tournois fictifs de 3X3 à Anvers avait permis de août à octobre 2019 de grappiller des points au classement mondial 3X3 FIBA afin de pouvoir participer aux tournois de qualifications pour les JO de Tokyo.