Jason Kenny va en effet reprendre la compétition début janvier aux Revolution Series de Manchester, pour préparer les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo, a-t-il confié mardi à la BBC. Il n'a plus couru depuis les Jeux de Rio, et a notamment fait l'impasse sur les mondiaux de Hong Kong cette année.

"Cela m'a fait du bien d'arrêter, d'avoir le temps de faire d'autres choses comme nager ou simplement promener mes chiens. Mais à la longue on finit par s'ennuyer. On recommence alors à s'entraîner un petit peu. A partir de là germe très vite l'idée de reprendre la compétition, bien avant d'avoir retrouvé son niveau d'autrefois. C'est là que j'en suis aujourd'hui. Un peu comme quand j'avais 18 ans...", a expliqué Kenny.

Marié à la quadruple championne olympique Laura Trott, et père du petit Albert depuis le mois passé, Jason Kenny va tenter de distancer son ancien coéquipier Sir Chris Hoy, lui aussi sextuple champion olympique. Avec deux médailles de plus à Tokyo, quel que soit le métal, il pourrait également devenir l'athlète britannique le plus médaillé de l'histoire, devant Sir Bradley Wiggins.

"Mon premier objectif est de revenir dans l'équipe et d'être compétitif pour être aux Jeux", a assuré Kenny. "Je n'ai jamais été motivé par les records. Je veux simplement être le plus performant possible..."

Jason Kenny va en effet reprendre la compétition début janvier aux Revolution Series de Manchester, pour préparer les Jeux Olympiques de 2020 à Tokyo, a-t-il confié mardi à la BBC. Il n'a plus couru depuis les Jeux de Rio, et a notamment fait l'impasse sur les mondiaux de Hong Kong cette année. "Cela m'a fait du bien d'arrêter, d'avoir le temps de faire d'autres choses comme nager ou simplement promener mes chiens. Mais à la longue on finit par s'ennuyer. On recommence alors à s'entraîner un petit peu. A partir de là germe très vite l'idée de reprendre la compétition, bien avant d'avoir retrouvé son niveau d'autrefois. C'est là que j'en suis aujourd'hui. Un peu comme quand j'avais 18 ans...", a expliqué Kenny. Marié à la quadruple championne olympique Laura Trott, et père du petit Albert depuis le mois passé, Jason Kenny va tenter de distancer son ancien coéquipier Sir Chris Hoy, lui aussi sextuple champion olympique. Avec deux médailles de plus à Tokyo, quel que soit le métal, il pourrait également devenir l'athlète britannique le plus médaillé de l'histoire, devant Sir Bradley Wiggins. "Mon premier objectif est de revenir dans l'équipe et d'être compétitif pour être aux Jeux", a assuré Kenny. "Je n'ai jamais été motivé par les records. Je veux simplement être le plus performant possible..."