Vingtième de la première manche à 1.48 de Zenhaeusern, le Thimistérien a réussi une excellente seconde manche qui lui a permis de rester un long moment en tête, jusqu'au passage de Vinatzer, huitième de la première manche.

En 58.66, Marchant, 22 ans, a tout simplement réussi le meilleur chrono de cette seconde manche. Avec un total de 1:57.63, le skieur belge se classe cinquième, à 49 centièmes du Français Clément Noël. Ce dernier, quatrième de la première manche, a réussi à s'imposer pour 7 centièmes devant Zenhaeusern. Vinatzer est troisième à 0.29. Le Suédois Andre Myhrer prend la quatrième place, à 0.39.

Zagreb est la 3e épreuve de Coupe du monde à laquelle participait Armand Marchant depuis son retour de blessure. Devenu le premier skieur belge à prendre des points en Coupe du monde en décembre 2016 à Val d'Isère, en terminant 18e, il s'était ensuite gravement blessé à la suite d'une chute à Adelboden en janvier 2017 et n'avait retrouvé la Coupe du monde que le 24 novembre dernier à Levi, en Finlande, où il avait pris la 28e place du slalom. Il s'était ensuite classé 18e du slalom de Val d'Isère.

Sam Maes avait lui fini 12e du slalom géant de Kranjska Gora en mars 2019.

Vingtième de la première manche à 1.48 de Zenhaeusern, le Thimistérien a réussi une excellente seconde manche qui lui a permis de rester un long moment en tête, jusqu'au passage de Vinatzer, huitième de la première manche. En 58.66, Marchant, 22 ans, a tout simplement réussi le meilleur chrono de cette seconde manche. Avec un total de 1:57.63, le skieur belge se classe cinquième, à 49 centièmes du Français Clément Noël. Ce dernier, quatrième de la première manche, a réussi à s'imposer pour 7 centièmes devant Zenhaeusern. Vinatzer est troisième à 0.29. Le Suédois Andre Myhrer prend la quatrième place, à 0.39. Zagreb est la 3e épreuve de Coupe du monde à laquelle participait Armand Marchant depuis son retour de blessure. Devenu le premier skieur belge à prendre des points en Coupe du monde en décembre 2016 à Val d'Isère, en terminant 18e, il s'était ensuite gravement blessé à la suite d'une chute à Adelboden en janvier 2017 et n'avait retrouvé la Coupe du monde que le 24 novembre dernier à Levi, en Finlande, où il avait pris la 28e place du slalom. Il s'était ensuite classé 18e du slalom de Val d'Isère. Sam Maes avait lui fini 12e du slalom géant de Kranjska Gora en mars 2019.