Le golfeur Phil Mickelson va manquer le Masters, tournoi du Grand Chelem joué à Augusta (7-10 avril), pour la première fois depuis 1994. L'Américain, 51 ans, sextuple vainqueur d'un majeur, avait vivement critiqué le circuit PGA. Mickelson avant de regretter ses propos et de prendre un peu de repos.

Mickelson a endossé la célèbre veste verte du vainqueur du Masters en 2004, 2006 et 2010. L'an passé, il s'était adjugé pour la deuxième fois le PGA Championship, devenant plus vieux vainqueur d'un Grand Chelem. Mickelson avait accusé, dans une interview, le PGA Tour de "cupidité odieuse" car l'organisation possède pratiquement tous les droits médiatiques, y compris sur les images des golfeurs.

L'Américain avait aussi menacé de participer à un nouveau circuit, mis sur pied avec l'aide d'investisseurs d'Arabie saoudite. D'autres propos de Mickelson, cités par l'auteur Alan Shipnuck dans une biographie à paraître, avaient fait polémique: "Nous savons qu'ils ont tué Jamal Khashoggi et qu'ils ont des précédents terribles au niveau des droits humains. Ils exécutent des gens parce qu'ils sont homosexuels. Sachant tout cela, pourquoi envisagerais-je de m'impliquer? Parce que c'est une occasion unique de remodeler la façon dont le PGA Tour fonctionne." Mickelson avait regretté ses propos et déclaré dans un long post sur Instagram que ses déclarations étaient "imprudentes", ajoutant qu'il avait souffert d'une pression et d'un stress croissants au cours de la dernière décennie.

L'Américain n'est plus entré en action depuis fin janvier. Le commissaire du PGA Tour Jay Monahan n'a pas voulu dire si le joueur était suspendu. "Il a fait une pause de son plein gré et a demandé du temps. Nous le lui accordons", a-t-il déclaré. "Nous ne faisons pas de commentaires sur les affaires disciplinaires, les affaires potentielles et les affaires en cours. Mais chaque golfeur est responsable de ses actions."

Le golfeur Phil Mickelson va manquer le Masters, tournoi du Grand Chelem joué à Augusta (7-10 avril), pour la première fois depuis 1994. L'Américain, 51 ans, sextuple vainqueur d'un majeur, avait vivement critiqué le circuit PGA. Mickelson avant de regretter ses propos et de prendre un peu de repos. Mickelson a endossé la célèbre veste verte du vainqueur du Masters en 2004, 2006 et 2010. L'an passé, il s'était adjugé pour la deuxième fois le PGA Championship, devenant plus vieux vainqueur d'un Grand Chelem. Mickelson avait accusé, dans une interview, le PGA Tour de "cupidité odieuse" car l'organisation possède pratiquement tous les droits médiatiques, y compris sur les images des golfeurs. L'Américain avait aussi menacé de participer à un nouveau circuit, mis sur pied avec l'aide d'investisseurs d'Arabie saoudite. D'autres propos de Mickelson, cités par l'auteur Alan Shipnuck dans une biographie à paraître, avaient fait polémique: "Nous savons qu'ils ont tué Jamal Khashoggi et qu'ils ont des précédents terribles au niveau des droits humains. Ils exécutent des gens parce qu'ils sont homosexuels. Sachant tout cela, pourquoi envisagerais-je de m'impliquer? Parce que c'est une occasion unique de remodeler la façon dont le PGA Tour fonctionne." Mickelson avait regretté ses propos et déclaré dans un long post sur Instagram que ses déclarations étaient "imprudentes", ajoutant qu'il avait souffert d'une pression et d'un stress croissants au cours de la dernière décennie. L'Américain n'est plus entré en action depuis fin janvier. Le commissaire du PGA Tour Jay Monahan n'a pas voulu dire si le joueur était suspendu. "Il a fait une pause de son plein gré et a demandé du temps. Nous le lui accordons", a-t-il déclaré. "Nous ne faisons pas de commentaires sur les affaires disciplinaires, les affaires potentielles et les affaires en cours. Mais chaque golfeur est responsable de ses actions."