Deux ans après son apparition, le Covid-19 est toujours bien présent et le variant Omicron a redonné du souffle au coronavirus qui frappe notamment le circuit féminin de la Coupe du monde de ski alpin. Après les deux stars féminines la Suissesse Lara Gut-Behrami (mi-décembre) et l'Américaine Mikaela Shiffrin (lundi dernier), ou encore la championne du monde autrichienne Katharina Liensberger, ce sont trois nouvelles contaminations qui ont été confirmées lundi par la fédération suisse de ski. Elles concernent Camille Rast, Mélanie Meillard et Aline Danioth.

Deux ans après son apparition, le Covid-19 est toujours bien présent et le variant Omicron a redonné du souffle au coronavirus qui frappe notamment le circuit féminin de la Coupe du monde de ski alpin. Après les deux stars féminines la Suissesse Lara Gut-Behrami (mi-décembre) et l'Américaine Mikaela Shiffrin (lundi dernier), ou encore la championne du monde autrichienne Katharina Liensberger, ce sont trois nouvelles contaminations qui ont été confirmées lundi par la fédération suisse de ski. Elles concernent Camille Rast, Mélanie Meillard et Aline Danioth.