Un vélo-fusée, c'est l'invention pour le moins original de ce Français de 32 ans. Le moteur de sa création est tout simplement un propulseur fusée. Dans la ligne droite de la piste Paul Ricard, pas le temps d'admirer le paysage. En moins de cinq secondes, la distance a été parcourue. Et le GPS installé sur le vélo s'est arrêté à 333 km/h... Une Ferrari, sortie pour l'occasion, n'a rien pu faire contre la vitesse de la machine.

Mais n'allez pas croire que François Gissy va se contenter de ce record. Il a encore de l'ambition. Prochain objectif: 400 km/h. Mais pour cela, il lui faudra des sponsors.

Un vélo-fusée, c'est l'invention pour le moins original de ce Français de 32 ans. Le moteur de sa création est tout simplement un propulseur fusée. Dans la ligne droite de la piste Paul Ricard, pas le temps d'admirer le paysage. En moins de cinq secondes, la distance a été parcourue. Et le GPS installé sur le vélo s'est arrêté à 333 km/h... Une Ferrari, sortie pour l'occasion, n'a rien pu faire contre la vitesse de la machine.Mais n'allez pas croire que François Gissy va se contenter de ce record. Il a encore de l'ambition. Prochain objectif: 400 km/h. Mais pour cela, il lui faudra des sponsors.