Ces sept-ci avaient réellement mis un point final à leur carrière avant de décider de s'y remettre malgré tout. Ce sont tous des hommes, car à l'exception de l'une ou l'autre joueuse de tennis, les femmes ne changent apparemment jamais d'avis après avoir annoncé leur retraite.

Michael Schumacher

Michael Schumacher, Belga
Michael Schumacher © Belga

Sport automobile

Fin de carrière : 2006 (37 ans)

Come-back : 2010 (41 ans)

Succès : **

Michael Schumacher avait remporté sept titres mondiaux de F1 lorsqu'il a décidé d'arrêter.

Fin 2009, il a annoncé son intention de revenir. Mais il a fait pâle figure face à la jeune génération. Au volant d'une Mercedes guère performante, il n'a réussi qu'une seule fois à monter sur le podium (GP d'Europe 2012).

Lance Armstrong

BELGAIMAGE
© BELGAIMAGE

Cyclisme

Fin de carrière : 2005 (33 ans)

Come-back : 2009 (37 ans)

Succès : ***

Il a décidé d'arrêter le vélo après son 7e succès au Tour. Mais il est revenu en 2009 et, chez Astana, il a de nouveau travaillé avec le directeur sportif Johan Bruyneel.

Pendant le Tour 2009, il a défié son équipier Alberto Contador. Il n'a pas réussi à le vaincre, mais a tout de même terminé troisième. En 2010, en revanche, il n'a terminé qu'à la 23e place.

Michael Jordan

BELGAIMAGE
© BELGAIMAGE

Basket

Fin de carrière : 1993 (30 ans)

Come-back : 1995 (32 ans)

Succès : *****

Si Twitter avait déjà existé en 1995, il aurait fait le buzz avec un simple " I'm back ". C'est par fax ( ! ) que MichaelJordan a annoncé son retour deux ans après avoir quitté les Chicago Bulls pour jouer au base-ball.

His Airness a donné l'impression de ne jamais avoir arrêté : il a encore remporté trois titres NBA et battu bon nombre de records.

George Foreman

BELGAIMAGE
© BELGAIMAGE

Boxe

Fin de carrière : 1977 (28 ans)

Come-back : 1987 (38 ans)

Succès : ****

George Foreman est de la même génération qu'Ali, contre qui il a perdu le fameux Rumble In The Jungle au Zaïre en 1974. En 1977, Foreman s'était reconverti pasteur. Dix ans plus tard, il a effectué un come-back, et après une série de 24 victoires, Big George put combattre une première fois pour le titre mondial en 1991. Il a été battu par Evander Holyfield. Trois ans plus tard, il a gagné malgré tout, avec un peu de chance, contre Michael Moorer, et a donc reconquis, après 20 ans, le titre qu'il avait perdu contre Ali. Ce n'est qu'en 1997 qu'il a définitivement remisé les gants, à près de 49 ans.

Muhammad Ali

Boxe

Fin de carrière : 1979 (37 ans)

Come-back : 1980 (38 ans)

Succès : *

MuhammadAli avait déjà dû interrompre sa carrière entre 1967 et 1970 en raison d'une suspension (qui lui a été infligée parce qu'il avait refusé d'aller combattre au Vietnam avec l'armée américaine).

Comme il n'était plus boxeur, le titre mondial des poids lourds était vacant en 1979. Un an plus tard, il a tenté de le reprendre, mais il n'a pas réussi à être champion du monde une quatrième fois, étant battu sans rémission par Larry Holmes (par K.O. technique) et un an plus tard par Trevor Berbick.

Mark Spitz

BELGAIMAGE
© BELGAIMAGE

Natation

Fin de carrière : 1972 (22 ans)

Come-back : 1992 (42 ans)

Succès : *

Mark Spitz est devenu une légende aux Jeux olympiques de 1972, en remportant sept médailles d'or (un record qui ne sera battu que par Michael Phelps en 2008 avec huit médailles d'or). C'est alors qu'il a subitement décidé d'arrêter la compétition.

Un réalisateur qui voulait produire un film à son sujet lui a proposé un million de dollars s'il parvenait à se qualifier pour les JO de 1992. Ce fut peine perdue car le temps limite avait entre-temps été abaissé.

Michael Phelps

BELGAIMAGE
© BELGAIMAGE

Natation

Fin de carrière : 2012 (27 ans)

Come-back : 2014 (28 ans)

Succès : *****

Il était déjà l'olympien le plus titré lorsqu'il a mis un terme à sa carrière après les Jeux de 2012 (18 fois médaillé d'or, dont huit fois en 2008), mais un an plus tard, il a annoncé qu'il avait repris l'entraînement dans l'optique des Jeux de 2016.

À Rio, il a conquis cinq médailles d'or supplémentaires, portant son total à 23.

Ces sept-ci avaient réellement mis un point final à leur carrière avant de décider de s'y remettre malgré tout. Ce sont tous des hommes, car à l'exception de l'une ou l'autre joueuse de tennis, les femmes ne changent apparemment jamais d'avis après avoir annoncé leur retraite.