1. Les Golden State Warriors ont occupé l'Oracle Arena pendant 47 saisons, jusqu'en juin dernier. C'était la salle la plus vieille de NBA mais aussi une des plus bruyantes et au statut légendaire.
...

1. Les Golden State Warriors ont occupé l'Oracle Arena pendant 47 saisons, jusqu'en juin dernier. C'était la salle la plus vieille de NBA mais aussi une des plus bruyantes et au statut légendaire. 2. Le tout nouveau Chase Center est situé treize kilomètres plus loin, dans la Bay Area : on n'est plus à Oakland mais de l'autre côté d'Oakland Bridge, par delà la baie de San Francisco, dans le quartier de Mission Bay. 3. Le déménagement d'Oakland vers San Francisco, une ville beaucoup plus riche, a suscité la colère du noyau dur et des employés des Warriors. Les Afro-Américains, surtout, n'étaient pas contents : à San Francisco, les citoyens noirs constituent à peine 5 % de la population. Pourtant, le président Rick Welts assure que Golden State " quitte une salle mais pas une ville ". Le quartier général de la Warriors Foundation reste à Oakland, les anciens bureaux seront occupés par des ASBL et les Warriors organiseront des stages dans leur ancien complexe. Dans un premier temps, l'Oracle Arena ne sera pas détruite. On y organisera des concerts et d'autres événements sportifs. 4. Le Chase Center a été construit grâce à une joint venture entre le Clark Construction Group et Mortenson. Deux cent soixante sous-traitants y ont travaillé. Les travaux ont duré 30 mois, de février 2017 à août 2019. On a dénombré jusqu'à 1500 ouvriers présents en même temps sur le chantier. Au total, 9800 hommes de métier ont été employés. 5. Le Chase Center a été inauguré officiellement en septembre 2019, avec un an de retard. Des groupes d'action ont en effet interpellé le tribunal. Les travaux et l'activité dans la salle auraient causé des nuisances à un hôpital pour enfants voisin. Le procès est même allé jusqu'à la Haute Cour de Justice californienne, qui a débouté toutes les plaintes. 6. La superficie totale du projet est de 45 hectares. On y trouve une salle de basket, deux immeubles pour bureaux de onze étages, un théâtre de cinq mille places, un parking souterrain de 925 places et Thrive City, un espace public de 14 hectares qui compte 29 restaurants et un Warriors Fan Shop géant. 7. Mais l'endroit présente un inconvénient majeur : il est difficilement accessible, tant il y a du trafic à San Francisco. Stephen Curry doit désormais quitter la maison 15 minutes plus tôt et il lui est arrivé de se présenter avec 25 minutes de retard lors d'un match de préparation. 8. Les Warriors ont pourtant investi 25 millions d'euros dans les travaux d'infrastructure afin de rendre le Chase Center plus accessible. Surtout grâce aux transports en commun avec, entre autres, des navettes, une station de métro et même un embarcadère (il deviendra définitif en 2021) pour un ferry. Les jours de match, les heures de départ et d'arrivée sont indiquées sur des écrans géants à l'intérieur et à l'extérieur du Chase Center. 9. Coût (provisoire) de tout ce complexe : 1,25 milliard d'euros. Les Warriors ont pratiquement tout financé eux-mêmes car la ville de San Francisco refuse de subsidier les enceintes sportives professionnelles ou commerciales. 10. Les sources de revenus ne manquent pas. C'est ainsi qu'Uber paye 890 millions d'euros pour louer pendant 20 ans les deux immeubles de bureau proches du Chase Center. 11. La salle elle-même est une mine d'or également. La vente des tickets, la location des suites, le sponsoring et les événements rapporteront à coup sûr 1,8 milliard d'euros, répartis sur plusieurs années. Sur le plan économique, San Francisco et la Silicon Valley sont en plein boum. 12. Le plus gros contrat est celui signé avec la banque JPMorgan Chase & Co : 270 millions d'euros sur 20 ans pour le naming de la salle. Il s'agit de l'accord le plus important en la matière jamais signé aux Etats-Unis. De plus, des contrats de sponsoring ont été conclus avec, entre autres, United Airlines, PepsiCo, Accenture et Google Cloud. 13. Autre source de revenus importante : les 136 suites ou loges VIP, louées entre 300.000 et deux millions d'euros pour 10 ans en fonction de leur proximité du terrain. Les entreprises ont la possibilité de les sous-louer par match à d'autres firmes via Suite Exchange, une plate-forme en ligne. Et à chaque transaction, les Warriors se servent au passage. 14. Alors que l'Oracle Arena appartenait à la ville d'Oakland, les Warriors gèrent eux-même l'exploitation du Chase Center. Le club de NBA est plus que jamais une sports and entertainment company. Il emploie 450 personnes à temps plein et 1000 à temps partiel. 15. Le Chase Center accueillera même davantage de concerts et d'événements que de matches de basket : environ 200 par an. Avant le premier match des Warriors, soixante événements y avaient déjà eu lieu. Metallica, basé à San Francisco, a eu l'honneur du premier spectacle. Elton John, Janet Jackson, The Who, Carlos Santana et Cher ont suivi.16. Chaque jour, il est possible de se rendre à Hooptopia, un parc d'attractions sur le thème du basket. Prix d'entrée : 33 euros. Les Warriors espèrent ainsi attirer des centaines de milliers de personnes à Hooptopia au cours des six prochains mois. D'autres activités ont lieu chaque jour sur la Public Plaza de Thrive City. Les jours de match, les fans qui n'ont pas de tickets peuvent y suivre les matches sur un écran de 292 mètres carrés. 17. Outre les 29 restaurants en dehors de Chase Center, on en retrouve huit à l'intérieur. Les jours de match, on y sert 5400 kg de pâte à pizza, 1400 kg de légumes et 800 kg de viande. 18. Le Chase Center compte 18.064 sièges, soit 1500 de moins que l'Oracle Arena (19.596). Un choix volontaire afin d'améliorer l'acoustique et donc de faire plus de bruit. C'est pourquoi les mid level-suites sont limitées à un étage, afin que l'ambiance de l'anneau supérieur se confonde avec celle de l'anneau inférieur. C'est pourquoi, aussi, le Chase Center ne peut pas accueillir de matches de hockey sur glace. La transformation d'un terrain de basket en ring de hockey sur glace aurait en effet eu des conséquences sur la géométrie de la salle. 19. A l'Oracle Arena, 14.500 places étaient réservées aux abonnés. Nonante-sept pour cent d'entre eux prolongeaient chaque année et ils étaient plus de 40.000 sur la liste d'attente. Environ 70 % des abonnées de l'Oracle ont suivi le club à San Francisco. C'est peu car, pour réserver sa place, chaque abonné doit payer une Personal Seat License et celle-ci coûte entre 13.500 et 65.000 euros pour 30 ans. Cette somme est remboursée au terme des 30 ans mais sans intérêt. 20. Un tiers des sièges du Chase Center sont vendus au match, sur le marché libre. Au départ, les prix étaient très élevés mais suite à la fracture de la main de Stephen Curry, lors du quatrième match de la saison, on peut désormais en trouver à bon prix sur des sites de revente comme StubHub. 21. Même les spectateurs dont le siège est tout en haut de la salle voient très bien le jeu grâce au jumbotron géant de Samsung, le plus grand de NBA. Il fait plus de 900 mètres carrés et est réparti sur 15 écrans pour un total de 74.877 leds et près de 25 millions de pixels. 22. Sous le Chase Center, on a construit le Biofreeze Performance Center sur deux étages. L'un abrite les bureaux de tous les membres du staff et l'autre, un centre d'entraînement avec deux salles de basket totalement isolées de ce qui se passe au rez-de-chaussée. Même le bruit du concert de Metallica n'a pas filtré. Les joueurs des Warriors peuvent y entrer sans être dérangés par une entrée et un garage séparés dont les portes s'ouvrent automatiquement grâce à un système de reconnaissance faciale. 23. Un des joyaux du Chase Center, c'est le vestiaire circulaire, avec un plafond qui représente celui de l'ancienne Oracle Arena. 24. Au sol, en plein milieu, le logo des Warriors, une partie du parquet sur lequel Stephen Curry & Cie ont décroché leur premier titre de NBA en 2015. Chacun des 20 casiers comprend une TV de 32 pouces, un coffre-fort, une station USB et un siège sur mesure pour le joueur. 25. Une des trois portes du vestiaire donne sur une salle de fitness de 370 mètres carrés avec 200 appareils aux couleurs bleu et jaune des Warriors. 26. Juste à côté, un Gatorade Fuel Bar, où les joueurs peuvent prendre des boissons régénératrices et des shakes de protéines après l'entraînement. 27. Une autre porte donne sur les hydrotherapy rooms, avec un bain d'eau chaude et d'eau froide (cryothérapie), une piscine d'aquajogging, un sauna et neuf douches dont le pommeau culmine à 2,74 m. 28. A côté, une training room avec quatre tables de massage adaptables, une chambre de concentration (avec cabines dortoirs), un cabinet médical, une salle de cinéma avec 22 sièges sur mesure pour les séances tactiques, un salon de coiffure où différents coiffeurs s'occupent au quotidien des cheveux des Warriors, une salle des joueurs et une cuisine où une équipe de cuistots travaille toute la journée pour préparer le petit déjeuner, le dîner et le souper des stars de la NBA. 29. Malgré tout ce luxe, Stephen Curry regrette parfois l'Oracle Arena. En se rendant au Chase Center, son regard se perd souvent sur l'autre côté de la Baie de San Francisco et il envoie un bisou volant vers la salle dans laquelle il a joué pendant dix ans. Celle où son tunnelshot est devenu célèbre. En terminant son échauffement, il shootait cinq fois de l'entrée du tunnel des vestiaires, jusqu'à ce qu'il marque. En raison de la géométrie du Chase Center, ce n'est plus possible. Il tente désormais de marquer de l'arrière du panneau. Ou plutôt : il tentait. Car il est actuellement victime d'une fracture de la main qui le tiendra éloigné des terrains jusqu'au mois de février. 30. Il ne reste plus grand-chose de la super équipe des Warriors. Kevin Durant est parti aux New Jersey Nets, Klay Thompson s'est déchiré les ligaments croisés au cours des finales de la NBA et ne rejouera pas avant mars/avril tandis que Draymond Green a des tas de bobos. C'est donc une équipe sans star qui joue actuellement dans cette salle cinq étoiles. Il faudra dès lors attendre encore un peu avant de que Rick Welts ne réalise son rêve : détrôner le légendaire Madison Square Garden de New York et faire du Chase Center The World's Most Famous Arena.