Célébrant son centième anniversaire, Aston Martin a délégué plusieurs pilotes officiels parmi des équipes privées engageant des Vantage à Spa. C'est l'un d'eux, l'Allemand Stefan Mücke, qui a décroché la pole-position au volant de la voiture du team Beechdean.

Avec un temps de 2:20.675 lors de la Superpole vendredi soir, Stefan Mücke a devancé l'Italien Alessandro Pier-Guidi (Ferrari) auteur d'un tour en 2:20.902. Toutefois, la performance du pilote transalpin a été effacée car il s'est élancé pour ses deux tours avec plus de 3 minutes de retard sur son heure prévue. La 2e place sur la grille revient donc à l'Allemand Maximilian Götz (Mercedes) devant le Néerlandais Nick Catsburg (BMW), l'Allemand Nick Tandy (Porsche) et le Finlandais Toni Vilander (Ferrari). Cinq marques différentes se retrouvent dans le top 5, ce qui confirme à quel point cette édition des 24 Heures s'annonce indécise.

Côté belge, le meilleur résultat a été signé par Bertrand Baguette (6e sur l'Aston Martin, victorieuse en BRCC moins d'une heure plus tôt), juste devant Maxime Martin (BMW). Laurens Vanthoor (Audi) a eu moins de chance, une légère sortie de route dans la nouvelle portion ruinant ses chances et le renvoyant au 19e rang sur la grille, à côté du malheureux Alessandro Pier-Guidi.

Célébrant son centième anniversaire, Aston Martin a délégué plusieurs pilotes officiels parmi des équipes privées engageant des Vantage à Spa. C'est l'un d'eux, l'Allemand Stefan Mücke, qui a décroché la pole-position au volant de la voiture du team Beechdean. Avec un temps de 2:20.675 lors de la Superpole vendredi soir, Stefan Mücke a devancé l'Italien Alessandro Pier-Guidi (Ferrari) auteur d'un tour en 2:20.902. Toutefois, la performance du pilote transalpin a été effacée car il s'est élancé pour ses deux tours avec plus de 3 minutes de retard sur son heure prévue. La 2e place sur la grille revient donc à l'Allemand Maximilian Götz (Mercedes) devant le Néerlandais Nick Catsburg (BMW), l'Allemand Nick Tandy (Porsche) et le Finlandais Toni Vilander (Ferrari). Cinq marques différentes se retrouvent dans le top 5, ce qui confirme à quel point cette édition des 24 Heures s'annonce indécise. Côté belge, le meilleur résultat a été signé par Bertrand Baguette (6e sur l'Aston Martin, victorieuse en BRCC moins d'une heure plus tôt), juste devant Maxime Martin (BMW). Laurens Vanthoor (Audi) a eu moins de chance, une légère sortie de route dans la nouvelle portion ruinant ses chances et le renvoyant au 19e rang sur la grille, à côté du malheureux Alessandro Pier-Guidi.