Après avoir lancé le 4x100 m australien vers l'or et le record du monde dimanche, puis remporté le bronze sur 100 m papillon, la nageuse de Wollongong s'offre donc l'or sur la distance-reine de la natation. Le Russe Evgeny Rylov, qui concourt sous pavillon neutre en raison des sanctions pour dopage frappant son pays, a mis fin à la domination américaine sur la distance.

Le premier choix de draft se nomme Cade Cunningham. Il a été sélectionné par les Detroit Pistons. Soixante joueurs ont été selectionnés par les différentes franchises de la NBA et Vrenz Bleijenbergh n'en fait donc pas partie. Axelle Hervelle reste donc toujours l'unique belge drafté dans la ligue nord-américaine de basket.

Une Américaine succèdera à Simone Biles sur la plus haute marche du podium olympique du concours général de gymnastique. Sunisa Lee s'est imposée devant la Brésilienne Rebeca Andrade. Nina Derwael a été moins performante qu'aux mondiaux ou lors des qualifications de ces JO. Elle loupe le top 5 de peu. La seconde Belge engagée, Jutta Verkest, a terminé à la 23e place.

Presque contre son gré, parce qu'il n'a jamais aimé la médiatisation qui entoure ses exploits, Caeleb Dressel est devenu le visage de la natation mondiale. L'héritier de Michael Phelps fuit autant que possible l'inévitable comparaison, mais pourrait succéder à son aîné au statut de star numéro un des Jeux. Et sa médaille d'or sur le 100 m nage libre ne va faire évoluer le constat. Portrait du discret Caeleb Dressel.