Favori logique, "Fast Freddy" trouvait sur sa route François Duval. Mais les deux hommes ne disposaient pas des mêmes armes et la Ford Focus WRC 2.0 du premier a toujours eu le dessus sur la Mini 1.6 turbo du second. Celle-ci devant se retirer dimanche matin (soucis électroniques), les Ford n'étaient plus menacées pour les deux premières places, la Fiesta de Dennis Kuipers terminant 2e derrière la Focus de Freddy Loix. Le Néerlandais s'offrait toutefois une belle frayeur avec un tonneau dans la spéciale d'Arbre dont une vache était victime (blessée, elle a dû être euthanasiée). Freddy Loix se montrait évidemment ravi d'épingler la classique namuroise à son palmarès: "J'ai moins de stress quand je dois me battre avec des adversaires comme François¿ Ici, je ne pouvais pas me permettre de perdre la victoire sur une erreur qui aurait été impardonnable. Donc, je devais rester parfaitement concentré !" Derrière les ténors, les pilotes des WRC se sont âprement disputé la dernière marche du podium. Le Néerlandais Bob De Jong (Mitsubishi) a longtemps tenu le bon bout mais il s'est finalement incliné face à David Bonjean, brillant 3e sur sa Peugeot 307. Stéphane Lhonnay (Skoda Octavia) clôture le top 5 et se paye le dernier scratch de l'épreuve. (Belga)

Favori logique, "Fast Freddy" trouvait sur sa route François Duval. Mais les deux hommes ne disposaient pas des mêmes armes et la Ford Focus WRC 2.0 du premier a toujours eu le dessus sur la Mini 1.6 turbo du second. Celle-ci devant se retirer dimanche matin (soucis électroniques), les Ford n'étaient plus menacées pour les deux premières places, la Fiesta de Dennis Kuipers terminant 2e derrière la Focus de Freddy Loix. Le Néerlandais s'offrait toutefois une belle frayeur avec un tonneau dans la spéciale d'Arbre dont une vache était victime (blessée, elle a dû être euthanasiée). Freddy Loix se montrait évidemment ravi d'épingler la classique namuroise à son palmarès: "J'ai moins de stress quand je dois me battre avec des adversaires comme François¿ Ici, je ne pouvais pas me permettre de perdre la victoire sur une erreur qui aurait été impardonnable. Donc, je devais rester parfaitement concentré !" Derrière les ténors, les pilotes des WRC se sont âprement disputé la dernière marche du podium. Le Néerlandais Bob De Jong (Mitsubishi) a longtemps tenu le bon bout mais il s'est finalement incliné face à David Bonjean, brillant 3e sur sa Peugeot 307. Stéphane Lhonnay (Skoda Octavia) clôture le top 5 et se paye le dernier scratch de l'épreuve. (Belga)