Ancien pilote de F1, le Finlandais Jarno Trulli, notamment chez Toyota, Jordan et Renault, Nick Heidfeld, ancien pilote F1 chez Sauber, et Sam Bird, vice-champion GP2 2013, ont aussi rejoint le plateau. "La Formule E est l'avenir du sport automobile", a expliqué Jérôme d'Ambrosio sur le site officiel de la Formule E mercredi. "C'est passionnant de voir cette plate-forme fascinante, respectueuse de l'environnement et de contribuer à un format plus durable de la course automobile." C'est autour du Stade olympique de Pékin que la saison débutera le 13 septembre prochain. Le Stade olympique de Pékin, qui avait accueilli les Jeux Olympiques d'été en 2008, sera au centre du tracé long de 3,44 km, parcouru à 20 reprises par les Spark-Renault SRT_01E des 10 écuries engagées en 2014. Les écuries doivent encore désigner leurs pilotes respectifs. Le calendrier comprend 10 rendez-vous jusqu'à Londres le 27 juin 2015. (Belga)

Ancien pilote de F1, le Finlandais Jarno Trulli, notamment chez Toyota, Jordan et Renault, Nick Heidfeld, ancien pilote F1 chez Sauber, et Sam Bird, vice-champion GP2 2013, ont aussi rejoint le plateau. "La Formule E est l'avenir du sport automobile", a expliqué Jérôme d'Ambrosio sur le site officiel de la Formule E mercredi. "C'est passionnant de voir cette plate-forme fascinante, respectueuse de l'environnement et de contribuer à un format plus durable de la course automobile." C'est autour du Stade olympique de Pékin que la saison débutera le 13 septembre prochain. Le Stade olympique de Pékin, qui avait accueilli les Jeux Olympiques d'été en 2008, sera au centre du tracé long de 3,44 km, parcouru à 20 reprises par les Spark-Renault SRT_01E des 10 écuries engagées en 2014. Les écuries doivent encore désigner leurs pilotes respectifs. Le calendrier comprend 10 rendez-vous jusqu'à Londres le 27 juin 2015. (Belga)