Waldegaard était également reconnu pour ses performances dans les rallyes africains avec Toyota, avec notamment quatre Safari Rally remportés en 1977, 1984, 1986 et 1990. Il avait fêté ses premières victoires sur Porsche, notamment au Monte-Carlo en 1969 et 1970, avant de passer chez BMW puis dans le Groupe Fiat, à l'époque de ses légendaires duels avec Sandro Munari au volant des Lancia Stratos. Il s'est emparé du premier titre de champion du monde au volant d'une Ford Escort RS1800 devant le Finlandais Hannu Mikkola en 1979, grâce à des succès aux rallyes du Canada et de l'Acropole. Devenu le spécialiste des rallyes africains pour le compte de Toyota, c'est toutefois avec une Peugeot 405 T16 qu'il s'est classé 4-ème du Paris-Dakar 1991. (Belga)

Waldegaard était également reconnu pour ses performances dans les rallyes africains avec Toyota, avec notamment quatre Safari Rally remportés en 1977, 1984, 1986 et 1990. Il avait fêté ses premières victoires sur Porsche, notamment au Monte-Carlo en 1969 et 1970, avant de passer chez BMW puis dans le Groupe Fiat, à l'époque de ses légendaires duels avec Sandro Munari au volant des Lancia Stratos. Il s'est emparé du premier titre de champion du monde au volant d'une Ford Escort RS1800 devant le Finlandais Hannu Mikkola en 1979, grâce à des succès aux rallyes du Canada et de l'Acropole. Devenu le spécialiste des rallyes africains pour le compte de Toyota, c'est toutefois avec une Peugeot 405 T16 qu'il s'est classé 4-ème du Paris-Dakar 1991. (Belga)