La grille étant établie sur la moyenne des deux meilleurs temps réalisés par deux pilotes de chaque équipage, André Lotterer-Benoît Tréluyer-Marcel Fässler (All-Fra-Sui) ont été crédités de la meilleure performance en 1:21.303. Chargés de disputer la qualification, les deux derniers nommés ont devancé leurs équipiers Tom Kristensen-Allan McNish-Loïc Duval (Dan-Eco-Fra/1:21.353) et leurs rivaux directs, les pilotes de la seule Toyota TS030 présente au Brésil Anthony Davidson-Sébastien Buemi-Stéphane Sarrazin (G-B-Sui-Fra/1:21.580). En LMP2, la meilleure performance a été signée par John Martin-Mike Conway-Roman Rusinov (Aus-G-B-Rus/ORECA-Nissan) tandis que notre unique représentant Bertrand Baguette - qui fait cause commune avec l'Anglais Martin Plowman et le Mexicain Ricardo Gonzalez - hissait sa Morgan-Nissan du OAK-Racing en 3e position de la catégorie, la 7e du classement absolu (1:28.300). Enfin, l'Aston Martin de Richie Stanaway-Rui Aguas-Pedro Lamy (N-Z-Por-Por) s'est montrée la meilleure en GTE-Pro tandis que la Ferrari de Matt Griffin-Jack Gerber-Marco Cioci (Irl-AfS-Ita) émergeait en GTE-Am. (Belga)

La grille étant établie sur la moyenne des deux meilleurs temps réalisés par deux pilotes de chaque équipage, André Lotterer-Benoît Tréluyer-Marcel Fässler (All-Fra-Sui) ont été crédités de la meilleure performance en 1:21.303. Chargés de disputer la qualification, les deux derniers nommés ont devancé leurs équipiers Tom Kristensen-Allan McNish-Loïc Duval (Dan-Eco-Fra/1:21.353) et leurs rivaux directs, les pilotes de la seule Toyota TS030 présente au Brésil Anthony Davidson-Sébastien Buemi-Stéphane Sarrazin (G-B-Sui-Fra/1:21.580). En LMP2, la meilleure performance a été signée par John Martin-Mike Conway-Roman Rusinov (Aus-G-B-Rus/ORECA-Nissan) tandis que notre unique représentant Bertrand Baguette - qui fait cause commune avec l'Anglais Martin Plowman et le Mexicain Ricardo Gonzalez - hissait sa Morgan-Nissan du OAK-Racing en 3e position de la catégorie, la 7e du classement absolu (1:28.300). Enfin, l'Aston Martin de Richie Stanaway-Rui Aguas-Pedro Lamy (N-Z-Por-Por) s'est montrée la meilleure en GTE-Pro tandis que la Ferrari de Matt Griffin-Jack Gerber-Marco Cioci (Irl-AfS-Ita) émergeait en GTE-Am. (Belga)