Le pilote belge est parti à la faute dans la 4e et dernière spéciale de la journée. La roue avant-gauche de sa voiture a été endommagée, ce qui l'a contraint à l'abandon. Thierry Neuville avait signé un bon début de rallye, pointant au 5e rang après les deux premières spéciales. Il avait aussi réussi le meilleur temps du "shakedown" (dernière séance d'essais) mardi. Le pilote de Saint-Vith avait déjà été contraint à l'abandon lors de la 1e journée du Rallye Monte-Carlo l'année dernière. (JEAN PIERRE CLATOT)

Le pilote belge est parti à la faute dans la 4e et dernière spéciale de la journée. La roue avant-gauche de sa voiture a été endommagée, ce qui l'a contraint à l'abandon. Thierry Neuville avait signé un bon début de rallye, pointant au 5e rang après les deux premières spéciales. Il avait aussi réussi le meilleur temps du "shakedown" (dernière séance d'essais) mardi. Le pilote de Saint-Vith avait déjà été contraint à l'abandon lors de la 1e journée du Rallye Monte-Carlo l'année dernière. (JEAN PIERRE CLATOT)