Quatorze autres spectateurs ont été traités sur place dans les structures de secours du circuit floridien, ont indiqué les organisateurs, qui n'ont pas voulu confirmer si deux des fans hospitalisés étaient bien dans un état grave. "Ce ne serait pas correct de faire des commentaires là-dessus", a indiqué Joie Chitwood, le président du Daytona International Speedway, qui a assuré qu'aucun des douze pilotes impliqués dans le crash n'a été blessé. Alors que médias évaluaient le nombre des blessés à plus de 30, ESPN indiquait qu'un adulte était gravement touché à la tête et qu'un individu de 14 ans était aussi dans un état critique mais sans que sa vie soit en danger. Ces fans ont été blessés par des débris, dont un pneu, qui sont passés à travers et au-dessus des grillages de sécurité de la tribune principale après que la Chevrolet N.32 de Kyle Larson eut été propulsée dans les airs. L'accident a été provoqué par Regan Smith, qui était alors leader de la course, quand il a voulu bloquer un rival à quelques encablures de l'arrivée. (MIK)

Quatorze autres spectateurs ont été traités sur place dans les structures de secours du circuit floridien, ont indiqué les organisateurs, qui n'ont pas voulu confirmer si deux des fans hospitalisés étaient bien dans un état grave. "Ce ne serait pas correct de faire des commentaires là-dessus", a indiqué Joie Chitwood, le président du Daytona International Speedway, qui a assuré qu'aucun des douze pilotes impliqués dans le crash n'a été blessé. Alors que médias évaluaient le nombre des blessés à plus de 30, ESPN indiquait qu'un adulte était gravement touché à la tête et qu'un individu de 14 ans était aussi dans un état critique mais sans que sa vie soit en danger. Ces fans ont été blessés par des débris, dont un pneu, qui sont passés à travers et au-dessus des grillages de sécurité de la tribune principale après que la Chevrolet N.32 de Kyle Larson eut été propulsée dans les airs. L'accident a été provoqué par Regan Smith, qui était alors leader de la course, quand il a voulu bloquer un rival à quelques encablures de l'arrivée. (MIK)