C'est au sprint que s'est jouée la victoire dans cette édition 2013 suivie une fois encore par un impressionnant public. Au moment d'entamer le dernier Regularity Test (RT) à Stoumont, François Duval (Ford) précédait Bernard Munster (Porsche) de 2,31 points seulement. Dans ce tronçon rendu spécialement délicat par le verglas et un épais brouillard, le Porschiste s'est montré le plus véloce mais il a échoué d'un souffle - 0,63 points - derrière son rival, auteur d'un parcours brillant et sans faute. Déjà pointé en tête en 2011 et en 2012, François Duval avait renoncé à deux reprises. Epargné cette fois par la guigne, il a pris le commandement après l'abandon de Thierry Neuville, premier leader jusqu'à ce que l'embrayage de sa Ford rende l'âme. Cette édition a d'ailleurs été marquée par une cascade d'abandons parmi les ténors : outre Neuville, Mikko Hirvonen (Citroën-incendie), Bruno Thiry (Audi-direction assistée), André Lotterer (Audi-touchette puis fuite d'essence), Yves Matton (Citroën-moteur), Per Gunnar Andersson (Opel-boîte) et Marc Timmers (Opel-transmission) ont tous renoncé. Derrière François Duval et Bernard Munster, le vainqueur 2012 Jean-Pierre Vandewauwer (Lancia) est une fois encore au rendez-vous : le Verviétois finit 3e devant un autre ancien lauréat Stefaan Stouff (Ford) et Cédric Cherain (Opel). A noter la victoire de Dominique Holvoet (Toyota) en catégorie Classic (50 km/h). (CYA)

C'est au sprint que s'est jouée la victoire dans cette édition 2013 suivie une fois encore par un impressionnant public. Au moment d'entamer le dernier Regularity Test (RT) à Stoumont, François Duval (Ford) précédait Bernard Munster (Porsche) de 2,31 points seulement. Dans ce tronçon rendu spécialement délicat par le verglas et un épais brouillard, le Porschiste s'est montré le plus véloce mais il a échoué d'un souffle - 0,63 points - derrière son rival, auteur d'un parcours brillant et sans faute. Déjà pointé en tête en 2011 et en 2012, François Duval avait renoncé à deux reprises. Epargné cette fois par la guigne, il a pris le commandement après l'abandon de Thierry Neuville, premier leader jusqu'à ce que l'embrayage de sa Ford rende l'âme. Cette édition a d'ailleurs été marquée par une cascade d'abandons parmi les ténors : outre Neuville, Mikko Hirvonen (Citroën-incendie), Bruno Thiry (Audi-direction assistée), André Lotterer (Audi-touchette puis fuite d'essence), Yves Matton (Citroën-moteur), Per Gunnar Andersson (Opel-boîte) et Marc Timmers (Opel-transmission) ont tous renoncé. Derrière François Duval et Bernard Munster, le vainqueur 2012 Jean-Pierre Vandewauwer (Lancia) est une fois encore au rendez-vous : le Verviétois finit 3e devant un autre ancien lauréat Stefaan Stouff (Ford) et Cédric Cherain (Opel). A noter la victoire de Dominique Holvoet (Toyota) en catégorie Classic (50 km/h). (CYA)