La victoire s'est jouée au sprint, Kopecky l'emportant avec 5/10 de seconde d'avance sur le Français Bryan Bouffier (Peugeot 207) au terme de la 18e et dernière spéciale. Avant la dernière spéciale de 25 km, Kopecky comptait 10.6 de retard sur le Bouffier, lequel s'était emparé du leadership dans le 15e tronçon chronométré en profitant d'une crevaison coûtant une minute à son rival. Sortant le grand jeu et dans des conditions toujours difficiles (pluie et brouillard), Kopecky a signé le meilleur chrono avec 11.1 d'avance sur le rallyman français, triomphant in extremis pour une demi-seconde ! La 3e place est revenue à l'Autrichien Raimund Baumschlager (Skoda) tandis que le Français François Delecour (Peugeot) se classait 7e après avoir été retardé par une crevaison. Le prochain round de l'ERC, le Liepaja-Ventspils, aura lieu en Lettonie du 1er au 3 février. L'IRC, organisé de 2007 à 2012, a fusionné cette saison avec le Championnat d'Europe (ERC), à la demande de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) et avec le même promoteur, Eurosport Events. (WILLY WEYENS)

La victoire s'est jouée au sprint, Kopecky l'emportant avec 5/10 de seconde d'avance sur le Français Bryan Bouffier (Peugeot 207) au terme de la 18e et dernière spéciale. Avant la dernière spéciale de 25 km, Kopecky comptait 10.6 de retard sur le Bouffier, lequel s'était emparé du leadership dans le 15e tronçon chronométré en profitant d'une crevaison coûtant une minute à son rival. Sortant le grand jeu et dans des conditions toujours difficiles (pluie et brouillard), Kopecky a signé le meilleur chrono avec 11.1 d'avance sur le rallyman français, triomphant in extremis pour une demi-seconde ! La 3e place est revenue à l'Autrichien Raimund Baumschlager (Skoda) tandis que le Français François Delecour (Peugeot) se classait 7e après avoir été retardé par une crevaison. Le prochain round de l'ERC, le Liepaja-Ventspils, aura lieu en Lettonie du 1er au 3 février. L'IRC, organisé de 2007 à 2012, a fusionné cette saison avec le Championnat d'Europe (ERC), à la demande de la Fédération internationale de l'automobile (FIA) et avec le même promoteur, Eurosport Events. (WILLY WEYENS)