Pour une fois, les 22,28 m au poids du colosse de l'Arizona Ryan Whiting ont relégué au second plan les 9.97 sur la ligne droite du New-Yorkais Justin Gatlin. "J'ai eu un rhume ces derniers jours, mais je me contente de ce chrono pour le début de saison", a déclaré le champion olympique 2004, revenu d'une suspension de quatre ans pour dopage, avant d'arracher le bronze olympique à Londres. Délaissée par les Jamaïquains Usain Bolt, la légende aux six titres olympiques, et Johan Blake, mal en point, ainsi que par l'Américain Tyson Gay (9.86 à Kingston), l'épreuve reine était d'ailleurs noyée dans le programme. Grhiwet, qui a fêté ses 19 ans avec un jour d'avance en dominant le 3000 m (MPM en 7:30.36), a confirmé son grand talent. Le roi David Rudisha a dominé comme attendu le 800 m, déployant foulées et élégance pour dominer le petit Ethiopien Mohammed Aman (1:43.87 contre 1:44.21) L'édition 2013 a décrété la fin de l'invincibilité de l'Américaine Allyson Felix au Qatar, qui restait sur dix victoires à Doha. La triple championne olympique de Londres (200 m, relais 4x100 et 4x400 m) a mal pris la chose tout en s'y attendant. Elle affrontait sur le tour de piste la championne du monde du Botswana, Amantle Montsho, qui l'avait déjà battue deux fois sur la distance. Les champions olympiques ont tenu leur rang, comme la Croate Sandra Perkovic (68,23 m au disque) et l'Américain Christian Taylor, au triple saut (17,25 m). L'ex-basketteuse Brittney Reese, championne olympique et du monde, s'est envolée à 7,25 m à la longueur. La Nigériane Blessing Okagbare (7,14 m) et l'Américaine Janay DeLoach (7,08 m) ont confirmé l'embellie de la discipline. . (Belga)

Pour une fois, les 22,28 m au poids du colosse de l'Arizona Ryan Whiting ont relégué au second plan les 9.97 sur la ligne droite du New-Yorkais Justin Gatlin. "J'ai eu un rhume ces derniers jours, mais je me contente de ce chrono pour le début de saison", a déclaré le champion olympique 2004, revenu d'une suspension de quatre ans pour dopage, avant d'arracher le bronze olympique à Londres. Délaissée par les Jamaïquains Usain Bolt, la légende aux six titres olympiques, et Johan Blake, mal en point, ainsi que par l'Américain Tyson Gay (9.86 à Kingston), l'épreuve reine était d'ailleurs noyée dans le programme. Grhiwet, qui a fêté ses 19 ans avec un jour d'avance en dominant le 3000 m (MPM en 7:30.36), a confirmé son grand talent. Le roi David Rudisha a dominé comme attendu le 800 m, déployant foulées et élégance pour dominer le petit Ethiopien Mohammed Aman (1:43.87 contre 1:44.21) L'édition 2013 a décrété la fin de l'invincibilité de l'Américaine Allyson Felix au Qatar, qui restait sur dix victoires à Doha. La triple championne olympique de Londres (200 m, relais 4x100 et 4x400 m) a mal pris la chose tout en s'y attendant. Elle affrontait sur le tour de piste la championne du monde du Botswana, Amantle Montsho, qui l'avait déjà battue deux fois sur la distance. Les champions olympiques ont tenu leur rang, comme la Croate Sandra Perkovic (68,23 m au disque) et l'Américain Christian Taylor, au triple saut (17,25 m). L'ex-basketteuse Brittney Reese, championne olympique et du monde, s'est envolée à 7,25 m à la longueur. La Nigériane Blessing Okagbare (7,14 m) et l'Américaine Janay DeLoach (7,08 m) ont confirmé l'embellie de la discipline. . (Belga)