Le Jamaïcain, 26 ans, triple champion olympique dans ce stade olympique londonien l'été dernier, a devancé l'Américain Michael Rodgers (9.98) et son compatriote Nesta Carter (9.99). Kim Collins a pris la 4e place (10.03) devant le Britannique Dwain Chambers (10.10). Le Français Christophe Lemaitre est 7e (10.23). Si l'on ôte aux bilans mondiaux les chronos réalisés par l'Américain Tyson Gay (9.75), qui a été contrôlé positif et qui ne participera pas aux Mondiaux de Moscou, Bolt réalise même, en quelque sorte, la meilleure performance mondiale de l'année . Le public londonien a aussi pu vibrer avec le concours du saut en hauteur. L'Ukrainien Bohdan Bondarenko s'y est imposé avec un saut à 2m38, mais il aura tenté à trois reprises de battre le record du monde en s'essayant, en vain, à 2m47. Le Cubain Javier Sotomayor détient toujours le record du monde avec 2m45, depuis 1993. (Belga)

Le Jamaïcain, 26 ans, triple champion olympique dans ce stade olympique londonien l'été dernier, a devancé l'Américain Michael Rodgers (9.98) et son compatriote Nesta Carter (9.99). Kim Collins a pris la 4e place (10.03) devant le Britannique Dwain Chambers (10.10). Le Français Christophe Lemaitre est 7e (10.23). Si l'on ôte aux bilans mondiaux les chronos réalisés par l'Américain Tyson Gay (9.75), qui a été contrôlé positif et qui ne participera pas aux Mondiaux de Moscou, Bolt réalise même, en quelque sorte, la meilleure performance mondiale de l'année . Le public londonien a aussi pu vibrer avec le concours du saut en hauteur. L'Ukrainien Bohdan Bondarenko s'y est imposé avec un saut à 2m38, mais il aura tenté à trois reprises de battre le record du monde en s'essayant, en vain, à 2m47. Le Cubain Javier Sotomayor détient toujours le record du monde avec 2m45, depuis 1993. (Belga)