Il en a coûté plus de 300.000 dollars pour s'offrir le sextuple champion olympique. "Mais s'il vient à Bruxelles, c'est parce qu'il veut venir à Bruxelles" a précisé le patron de Golazo, Bob Verbeeck. "Il pouvait aller ailleurs et gagner beaucoup plus d'argent. Tout le monde le veut. Si Bolt demandait 1 million de dollars, il y aurait des meetings qui payeraient." "Pas moins de vingt meetings le voulaient cette année, et il n'en a accepté pour l"instant que six, dont le nôtre", s'est réjoui Wilfried Meert. "Ce n'est qu'après les championnats du monde de Moscou (10-18 août) que Bolt décidera de l'épreuve qu'il courra à Bruxelles." Le Mémorial accueillera les finales de seize des trente-deux épreuves de la Ligue de Diamant. Parmi elles, le 200 m masculin. Si Bolt est qualifié pour cette finale (en fonction de ses résultats obtenus lors des précédents meetings de la Ligue), il s'alignera sur 200 m, sinon ce sera sur 100 m. Cette course a été ajoutée au programme tout comme le 400 m afin de permettre au public de voir les frères Kevin et Jonathan Borlée à l'oeuvre. (MIK)

Il en a coûté plus de 300.000 dollars pour s'offrir le sextuple champion olympique. "Mais s'il vient à Bruxelles, c'est parce qu'il veut venir à Bruxelles" a précisé le patron de Golazo, Bob Verbeeck. "Il pouvait aller ailleurs et gagner beaucoup plus d'argent. Tout le monde le veut. Si Bolt demandait 1 million de dollars, il y aurait des meetings qui payeraient." "Pas moins de vingt meetings le voulaient cette année, et il n'en a accepté pour l"instant que six, dont le nôtre", s'est réjoui Wilfried Meert. "Ce n'est qu'après les championnats du monde de Moscou (10-18 août) que Bolt décidera de l'épreuve qu'il courra à Bruxelles." Le Mémorial accueillera les finales de seize des trente-deux épreuves de la Ligue de Diamant. Parmi elles, le 200 m masculin. Si Bolt est qualifié pour cette finale (en fonction de ses résultats obtenus lors des précédents meetings de la Ligue), il s'alignera sur 200 m, sinon ce sera sur 100 m. Cette course a été ajoutée au programme tout comme le 400 m afin de permettre au public de voir les frères Kevin et Jonathan Borlée à l'oeuvre. (MIK)