Ennis a marqué de son empreinte les jeux Olympiques de Londres, en décrochant l'or à domicile, malgré l'incroyable pression qui pesait sur ses épaules. Le visage d'Ennis, 26 ans, ornait en effet la plupart des affiches annonçant les JO en Grande-Bretagne. Son sacre, intervenu le premier samedi des épreuves d'athlétisme, avait soulevé une énorme ferveur dans le stade olympique en tant que premier titre olympique britannique de ces JO-2012. Il avait en outre donné le coup d'envoi d'un incroyable enchaînement où ses compatriotes Greg Rutherford (longueur) et Mo Farah (10.000 m) allaient eux aussi décrocher la récompense ultime quelques minutes plus tard. Ennis avait été sacrée meilleur espoir européenne il y a cinq ans. La native de Sheffield a depuis confirmé tous les... espoirs placés en elle, devenant d'abord championne du monde de la discipline en 2009 à Berlin (2-ème en 2011), puis championne d'Europe (2010). Avec 6955 pts, record personnel établi aux JO, elle n'est plus très loin du record d'Europe de l'ancienne reine de la discipline, la Suédoise Carolina Klüft (7032 pts), un peu plus du record du monde de l'Américaine Jackie Joyner-Kersee (7291 pts). Jessica Ennis recevra son prix le samedi 13 octobre lors d'une soirée de gala à Malte. Le lauréat masculin, qui pourrait être notre compatriote Kevin Borlée, nominé, sera élu vendredi. (ERIC FEFERBERG)

Ennis a marqué de son empreinte les jeux Olympiques de Londres, en décrochant l'or à domicile, malgré l'incroyable pression qui pesait sur ses épaules. Le visage d'Ennis, 26 ans, ornait en effet la plupart des affiches annonçant les JO en Grande-Bretagne. Son sacre, intervenu le premier samedi des épreuves d'athlétisme, avait soulevé une énorme ferveur dans le stade olympique en tant que premier titre olympique britannique de ces JO-2012. Il avait en outre donné le coup d'envoi d'un incroyable enchaînement où ses compatriotes Greg Rutherford (longueur) et Mo Farah (10.000 m) allaient eux aussi décrocher la récompense ultime quelques minutes plus tard. Ennis avait été sacrée meilleur espoir européenne il y a cinq ans. La native de Sheffield a depuis confirmé tous les... espoirs placés en elle, devenant d'abord championne du monde de la discipline en 2009 à Berlin (2-ème en 2011), puis championne d'Europe (2010). Avec 6955 pts, record personnel établi aux JO, elle n'est plus très loin du record d'Europe de l'ancienne reine de la discipline, la Suédoise Carolina Klüft (7032 pts), un peu plus du record du monde de l'Américaine Jackie Joyner-Kersee (7291 pts). Jessica Ennis recevra son prix le samedi 13 octobre lors d'une soirée de gala à Malte. Le lauréat masculin, qui pourrait être notre compatriote Kevin Borlée, nominé, sera élu vendredi. (ERIC FEFERBERG)