Jacques Borlée avait placé ses deux coureurs les plus rapides pour commencer et si Julien Watrin, parti au couloir 2, cédait le relais en 6e position à Kevin Borlée, celui-ci passait le témoin à Michael Bultheel en 3e position. Un changement de toute dernière minute avait placé Stef Vanhaeren comme dernier relayeur à la place d'Antoine Gillet. Vanhaeren avait reçu le bâton en 7e place, une position qu'il allait garder jusqu'au bout dans un chrono de 3:02.60, le meilleur de la saison (pour 3:02.79, le record de Belgique restant fixé à 2:59.37). La Belgique était aussi privée de Jonathan Borlée, blessé aux ischio-jambiers juste avant sa finale du 400m vendredi. La Grande-Bretagne est devenue championne d'Europe en 2:58.79 devant la Russie (2:59.38) et la Pologne (2:59.85). Le Britannique Martin Rooney, sacré en 400 m individuel, obtient ainsi sa 2e médaille d'or des championnats. (Belga)

Jacques Borlée avait placé ses deux coureurs les plus rapides pour commencer et si Julien Watrin, parti au couloir 2, cédait le relais en 6e position à Kevin Borlée, celui-ci passait le témoin à Michael Bultheel en 3e position. Un changement de toute dernière minute avait placé Stef Vanhaeren comme dernier relayeur à la place d'Antoine Gillet. Vanhaeren avait reçu le bâton en 7e place, une position qu'il allait garder jusqu'au bout dans un chrono de 3:02.60, le meilleur de la saison (pour 3:02.79, le record de Belgique restant fixé à 2:59.37). La Belgique était aussi privée de Jonathan Borlée, blessé aux ischio-jambiers juste avant sa finale du 400m vendredi. La Grande-Bretagne est devenue championne d'Europe en 2:58.79 devant la Russie (2:59.38) et la Pologne (2:59.85). Le Britannique Martin Rooney, sacré en 400 m individuel, obtient ainsi sa 2e médaille d'or des championnats. (Belga)