"Au début de course, les sensations étaient bonnes. J'ai pris deux belles rafales, et je suis parti peut-être encore un peu vite, et les 50 dernières mètres étaient impossibles. Cela a été le problème de la saison. Je pressentais cette issue depuis le début de la saison. J'ai commencé le 3 juillet (à courir en compétition). C'était une course contre-la-montre. J'ai donné le maximum. J'ai tout essayé. C'est le sport, ils ont été meilleurs que moi aujourd'hui"0 Kevin Borlée était on s'en doute très déçu après son élimination en demi-finale consécutive à sa 4e place (46.15) dans la première des trois finales. "Je sais que je ne suis pas à mon niveau. Je peux courir beaucoup que cela mais cette année ça a été très difficile. L'année passée c'était physiquement que cela n'allait pas. Ici, c'est dans les 50 derniers mètres cela ne suit pas." (Belga)

"Au début de course, les sensations étaient bonnes. J'ai pris deux belles rafales, et je suis parti peut-être encore un peu vite, et les 50 dernières mètres étaient impossibles. Cela a été le problème de la saison. Je pressentais cette issue depuis le début de la saison. J'ai commencé le 3 juillet (à courir en compétition). C'était une course contre-la-montre. J'ai donné le maximum. J'ai tout essayé. C'est le sport, ils ont été meilleurs que moi aujourd'hui"0 Kevin Borlée était on s'en doute très déçu après son élimination en demi-finale consécutive à sa 4e place (46.15) dans la première des trois finales. "Je sais que je ne suis pas à mon niveau. Je peux courir beaucoup que cela mais cette année ça a été très difficile. L'année passée c'était physiquement que cela n'allait pas. Ici, c'est dans les 50 derniers mètres cela ne suit pas." (Belga)