"Ici j'ai encore eu énormément de mal sur la fin. Je savais que si je voulais passer il fallait que je parte vite. Heureusement Kevin m'a prévenu qu'il y avait du vent dans la première ligne droite. On pensait justement le contraire et c'est ce qui l'a "tué" sur la fin. Je le remercie. Si je suis en finale c'est aussi grâce à Kevin. Se'il ne m'avait pas prévenu je serais parti encore plus vite." Evoquant la finale de vendredi, il a ajouté: "Les deux Anglais (Hudson-Smith et Rooney) sont très forts. Après il y a une belle densité. Si je veux pouvoir me battre dans la finale il faudra que mes 50 derniers mètres soient meilleurs." (Belga)

"Ici j'ai encore eu énormément de mal sur la fin. Je savais que si je voulais passer il fallait que je parte vite. Heureusement Kevin m'a prévenu qu'il y avait du vent dans la première ligne droite. On pensait justement le contraire et c'est ce qui l'a "tué" sur la fin. Je le remercie. Si je suis en finale c'est aussi grâce à Kevin. Se'il ne m'avait pas prévenu je serais parti encore plus vite." Evoquant la finale de vendredi, il a ajouté: "Les deux Anglais (Hudson-Smith et Rooney) sont très forts. Après il y a une belle densité. Si je veux pouvoir me battre dans la finale il faudra que mes 50 derniers mètres soient meilleurs." (Belga)