Michäel Bultheel, Nils Duerinck et Stef Vanhaeren ont franchi le cap des séries du 400m haies des championnats d'Europe d'athlétisme, mercredi à Barcelone. Bultheel et Duerinck ont terminé parmi les trois premiers de leur série, Vanhaeren s'est qualifié parmi les quatre autres meilleurs temps.

Michäel Bultheel, 24 ans, a fini 2e derrière le Britannique David Greene: "Un départ bizarre. Je m'attendais bien à voir Greene me dépasser. Il est le N.1 mondial. Mais je ne dois pas le regarder. Les derniers 100m, je savais que je passais. C'est super d'être tous les trois qualifiés. Nils confirme et Stef bat son record personnel malgré le vent."

"Je suis content, mais j'ai aussi eu de la chance" reconnut Nils Duerinck, 26 ans. "Je cours mon meilleur temps à Oordegem, et je ne parviens pas à le confirmer jusqu'à aujourd'hui. De plus, aujourd'hui j'avais un bon couloir. Cela montre que tout le monde dans le 4X400m, y compris moi-même, est prêt."

A 18 ans, Stef Vanhaeren, 6e la semaine dernière lors des Mondiaux juniors, a terminé 5e de sa série. "Il n'y a pas de mots. Je venais pour l'expérience et me voilà en demi-finales. Je rentre juste du Canada et j'améliore mon record dans des conditions peu idéales. J'ai simplement couru ma course et c'est ce que je ferai encore en demi-finales."

Andreas Smout et Jan Van den Broeck n'ont par contre pas réussi à se qualifier pour les demi-finales du 800m. Van den Broeck, 21 ans, dont le record personnel est de 1:47.95, a terminé 6e de sa série en 1:51.79. Smout, 19 ans, a fini 8e de la sienne en 1:52.04. Son record personnel est de 1:47.93. "Le sentiment n'est pas mauvais", expliqua Van den Broeck. "Je savais que je pouvais avoir des problèmes parce que j'avais le couloir 1. Il était difficile de prendre la tête après le virage. Le premier tour était trop lent (56.38). Je savais qu'ils allaient accélérer dans le 2e tour. Cette accélération était un rien trop rapide pour moi. Je suis sorti 7e du virage, j'ai eu le vent de face à ce moment-là parce que les autres sprintaient aux couloirs 2 et 3. Je suis satisfait d'avoir pu encore gagner une place. C'est une bonne expérience en vue de l'Euro espoirs de l'an prochain!"

Smout a aussi compris qu'il devait encore grandir: "Tactiquement ce fut une course parfaite, mais je manque encore d'explosivité et de puissance dans les 150 derniers mètres. J'ai encore le temps. J'étais le plus jeune concurrent ici et je ne pratique l'athlétisme que depuis trois ans."

Sportmagazine.be, avec Belga

Michäel Bultheel, Nils Duerinck et Stef Vanhaeren ont franchi le cap des séries du 400m haies des championnats d'Europe d'athlétisme, mercredi à Barcelone. Bultheel et Duerinck ont terminé parmi les trois premiers de leur série, Vanhaeren s'est qualifié parmi les quatre autres meilleurs temps. Michäel Bultheel, 24 ans, a fini 2e derrière le Britannique David Greene: "Un départ bizarre. Je m'attendais bien à voir Greene me dépasser. Il est le N.1 mondial. Mais je ne dois pas le regarder. Les derniers 100m, je savais que je passais. C'est super d'être tous les trois qualifiés. Nils confirme et Stef bat son record personnel malgré le vent." "Je suis content, mais j'ai aussi eu de la chance" reconnut Nils Duerinck, 26 ans. "Je cours mon meilleur temps à Oordegem, et je ne parviens pas à le confirmer jusqu'à aujourd'hui. De plus, aujourd'hui j'avais un bon couloir. Cela montre que tout le monde dans le 4X400m, y compris moi-même, est prêt." A 18 ans, Stef Vanhaeren, 6e la semaine dernière lors des Mondiaux juniors, a terminé 5e de sa série. "Il n'y a pas de mots. Je venais pour l'expérience et me voilà en demi-finales. Je rentre juste du Canada et j'améliore mon record dans des conditions peu idéales. J'ai simplement couru ma course et c'est ce que je ferai encore en demi-finales."Andreas Smout et Jan Van den Broeck n'ont par contre pas réussi à se qualifier pour les demi-finales du 800m. Van den Broeck, 21 ans, dont le record personnel est de 1:47.95, a terminé 6e de sa série en 1:51.79. Smout, 19 ans, a fini 8e de la sienne en 1:52.04. Son record personnel est de 1:47.93. "Le sentiment n'est pas mauvais", expliqua Van den Broeck. "Je savais que je pouvais avoir des problèmes parce que j'avais le couloir 1. Il était difficile de prendre la tête après le virage. Le premier tour était trop lent (56.38). Je savais qu'ils allaient accélérer dans le 2e tour. Cette accélération était un rien trop rapide pour moi. Je suis sorti 7e du virage, j'ai eu le vent de face à ce moment-là parce que les autres sprintaient aux couloirs 2 et 3. Je suis satisfait d'avoir pu encore gagner une place. C'est une bonne expérience en vue de l'Euro espoirs de l'an prochain!" Smout a aussi compris qu'il devait encore grandir: "Tactiquement ce fut une course parfaite, mais je manque encore d'explosivité et de puissance dans les 150 derniers mètres. J'ai encore le temps. J'étais le plus jeune concurrent ici et je ne pratique l'athlétisme que depuis trois ans."Sportmagazine.be, avec Belga