La triple championne oympique avait été suspendue l'an passé après un contrôle positif à un produit masquant (le Lasix, un diurétique figurant sur la liste des produits interdits) à Kingston le 4 mai 2013. Le TAS a établi que les conditions dans lesquelles l'échantillon urinaire de l'athlète a été recueilli n'étaient pas règlementaires. "Les résultats n'étaient par conséquent pas fiables", a expliqué son avocat Howard Jacobs. "Ma cliente a maintenant le droit de courir en compétition, et défendra d'ailleurs son titre mondial du 60 mètres en salle le mois prochain à Sopot (7-9 mars). "Le tribunal m'a innocentée", s'est réjouie de son côté Veronica Campbell-Brown. "Je ne me suis jamais dopée. Les derniers mois de ma vie ont été pour moi douleur et souffrance. Ma foi, ma famille, mes amis et mes fans ont heureusement toujours été à mes côtés. Maintenant je peux oublier ce cauchemar. Je remercie tout le monde, ma famille, mes amis, mon équipe d'avocats, mon sponsor Adidas, et même l'IAAF qui a accepté l'arbitrage du TAS..." (Belga)

La triple championne oympique avait été suspendue l'an passé après un contrôle positif à un produit masquant (le Lasix, un diurétique figurant sur la liste des produits interdits) à Kingston le 4 mai 2013. Le TAS a établi que les conditions dans lesquelles l'échantillon urinaire de l'athlète a été recueilli n'étaient pas règlementaires. "Les résultats n'étaient par conséquent pas fiables", a expliqué son avocat Howard Jacobs. "Ma cliente a maintenant le droit de courir en compétition, et défendra d'ailleurs son titre mondial du 60 mètres en salle le mois prochain à Sopot (7-9 mars). "Le tribunal m'a innocentée", s'est réjouie de son côté Veronica Campbell-Brown. "Je ne me suis jamais dopée. Les derniers mois de ma vie ont été pour moi douleur et souffrance. Ma foi, ma famille, mes amis et mes fans ont heureusement toujours été à mes côtés. Maintenant je peux oublier ce cauchemar. Je remercie tout le monde, ma famille, mes amis, mon équipe d'avocats, mon sponsor Adidas, et même l'IAAF qui a accepté l'arbitrage du TAS..." (Belga)