La grande surprise de ces championnats d'Europe en salle, côté belge, est la médaille de bronze d'Adrien Deghelt sur 60 m haies. Il s'agit de la première médaille masculine lors d'un Euro en salle depuis 2000 (Patrick Stevens avait remporté l'argent sur 200m). Le Namurois a conclu sa course en 7.57 secondes. Il améliore de trois centièmes son record personnel. "C'était ma meilleure course. Je savais à l'échauffement que j'avais de super bonnes jambes et j'ai vraiment commencé à croire en moi", a déclaré le récent médaillé.

L'autre espoir de médaille se trouvait sur les épaules du relais 4X400 mètres emmenés par les frères Borlée. Les Belges étaient annoncés comme favoris pour cette course, mais terminent, une nouvelle fois, sur la troisième marche du podium. Jonathan et Kevin Borlée, Antoine Gillet et Nils Duerinck ont été dépassés par la France et la Grande-Bretagne. Malgré cette petite déception, Jacques Borlée n'en veut à personne : "je ne veux faire de reproches à personne, car ce serait trop facile après coup". Il rajoute que même si les adversaires étaient plus forts dimanche, il y avait une "mauvaise" attitude : "on a clairement manqué d'agressivité. Ne pas se laisser faire, c'est ça le maître mot dans un relais". Malgré cette médaille de bronze, le relai belge a battu le record national en 3.06.57. Le prochain objectif du relai sera un podium lors des Mondiaux à Daegu, cet été.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

La grande surprise de ces championnats d'Europe en salle, côté belge, est la médaille de bronze d'Adrien Deghelt sur 60 m haies. Il s'agit de la première médaille masculine lors d'un Euro en salle depuis 2000 (Patrick Stevens avait remporté l'argent sur 200m). Le Namurois a conclu sa course en 7.57 secondes. Il améliore de trois centièmes son record personnel. "C'était ma meilleure course. Je savais à l'échauffement que j'avais de super bonnes jambes et j'ai vraiment commencé à croire en moi", a déclaré le récent médaillé. L'autre espoir de médaille se trouvait sur les épaules du relais 4X400 mètres emmenés par les frères Borlée. Les Belges étaient annoncés comme favoris pour cette course, mais terminent, une nouvelle fois, sur la troisième marche du podium. Jonathan et Kevin Borlée, Antoine Gillet et Nils Duerinck ont été dépassés par la France et la Grande-Bretagne. Malgré cette petite déception, Jacques Borlée n'en veut à personne : "je ne veux faire de reproches à personne, car ce serait trop facile après coup". Il rajoute que même si les adversaires étaient plus forts dimanche, il y avait une "mauvaise" attitude : "on a clairement manqué d'agressivité. Ne pas se laisser faire, c'est ça le maître mot dans un relais". Malgré cette médaille de bronze, le relai belge a battu le record national en 3.06.57. Le prochain objectif du relai sera un podium lors des Mondiaux à Daegu, cet été. Sportfootmagazine.be, avec Belga