Mais "se doper faisait partie du boulot", a ajouté le coureur cycliste face à l'animatrice américaine Oprah Winfrey lors de sa première interview depuis qu'il a été déchu en octobre de l'essentiel de ses titres, dont ses sept victoires dans le Tour de France, et radié à vie. Lance Armstrong n'avait pas l'impression de tricher lorsqu'il se dopait, a-t-il également affirmé. L'ancien cycliste américain a répondu par la négative quand l'animatrice américaine lui a demandé s'il avait eu l'impression de tricher. "Cela fait peur", a-t-il dit à propos de son attitude. (COC)

Mais "se doper faisait partie du boulot", a ajouté le coureur cycliste face à l'animatrice américaine Oprah Winfrey lors de sa première interview depuis qu'il a été déchu en octobre de l'essentiel de ses titres, dont ses sept victoires dans le Tour de France, et radié à vie. Lance Armstrong n'avait pas l'impression de tricher lorsqu'il se dopait, a-t-il également affirmé. L'ancien cycliste américain a répondu par la négative quand l'animatrice américaine lui a demandé s'il avait eu l'impression de tricher. "Cela fait peur", a-t-il dit à propos de son attitude. (COC)