Le manager de City Roberto Mancini et le Diable Rouge avaient annoncé dès dimanche soir après la victoire (0-2) à l'Emirates Stadium, qu'ils porteraient cette affaire devant la commission de discipline de la fédération anglaise de football (FA). "L'arbitre s'est trompé", pestait Mancini. "Le ralenti de la télévision montre clairement qu'il a tacklé d'un seul pied. Il serait insensé de le suspendre". "Je n'ai commis aucune faute", s'insurgeait Kompany. "Quand je tackle, je ne retire jamais mon pied. Et je ne blesse pas non plus l'adversaire". Si la suspension devait être confirmée, Kompany manquerait les rencontres contre Fulham (le 19/1), à Crystal Palace ou Stoke City (le 26 au 4-ème tour de la Coupe d'Angleterre) et Queens Park Rangers le 29. Manchester City pointe en seconde position au classement avec 48 unités, 7 de moins que Manchester United. Le défenseur français d'Arsenal Laurent Koscielny avait lui été exclu dès la 9-ème minute de ce match, pour avoir ceinturé Edin Dzeko qui manqua toutefois la transformation du penalty, Wojciech Szczesny, détournant son tir sur le poteau. (ADRIAN DENNIS)

Le manager de City Roberto Mancini et le Diable Rouge avaient annoncé dès dimanche soir après la victoire (0-2) à l'Emirates Stadium, qu'ils porteraient cette affaire devant la commission de discipline de la fédération anglaise de football (FA). "L'arbitre s'est trompé", pestait Mancini. "Le ralenti de la télévision montre clairement qu'il a tacklé d'un seul pied. Il serait insensé de le suspendre". "Je n'ai commis aucune faute", s'insurgeait Kompany. "Quand je tackle, je ne retire jamais mon pied. Et je ne blesse pas non plus l'adversaire". Si la suspension devait être confirmée, Kompany manquerait les rencontres contre Fulham (le 19/1), à Crystal Palace ou Stoke City (le 26 au 4-ème tour de la Coupe d'Angleterre) et Queens Park Rangers le 29. Manchester City pointe en seconde position au classement avec 48 unités, 7 de moins que Manchester United. Le défenseur français d'Arsenal Laurent Koscielny avait lui été exclu dès la 9-ème minute de ce match, pour avoir ceinturé Edin Dzeko qui manqua toutefois la transformation du penalty, Wojciech Szczesny, détournant son tir sur le poteau. (ADRIAN DENNIS)