La deuxième défaite seulement de la saison de Manchester City, toujours leader à égalité de point avec MU, fait mal aux "Citizens" qui avaient l'opportunité de prendre trois points d'avance sur leur voisin honni. Le but du Sud-Coréen Ji (90+3, 1-0), à quatre secondes seulement de la fin du match, a gâché le premier jour de 2012 pour City.

Après un pauvre match nul à West Bromwich (0-0) lors du Boxing Day, cette seconde contre-performance de suite du leader trahit une nervosité et une fatigue importantes dans le groupe de l'entraîneur Roberto Mancini. C'est d'ailleurs le deuxième match de suite que l'attaque de feu des Citizens n'inscrit pas de but cette saison.

Pourtant, les partenaires de Samir Nasri, titulaire au coup d'envoi, ont eu beaucoup d'occasions (19 tirs dont 7 cadrés), mais Simon Mignolet, de retour après six mois sans jouer un seul match suite à une fracture du nez, fin octobre, a réussi à garder ses filets intacts grâce à de nombreux sauvetages et à sa barre transversale, touché à deux reprises par les attaquants mancuniens.

Nasri s'est aussi créé une belle opportunité, sauvée sur sa ligne par Gardner (33), mais il a surtout été trop discret le reste du temps au point d'être remplacé dès l'heure de jeu par Silva.

Mais City a aussi montré des limites inquiétantes défensivement. Avant de concéder un but qui aurait pu être refusé pour hors-jeu, Sunderland s'était déjà procuré les deux meilleures occasions du match avec Bendtner (3) et Sessegnon (64), excellent dimanche et passeur décisif sur le but vainqueur.

Le résumé de la rencontre :

Les "Black Cats" enregistrent donc leur troisième victoire en cinq matches depuis l'arrivée du manageur nord-irlandais Martin O'Neill et comptent désormais six points d'avance sur la zone de relégation. Arsenal est donc le grand vainqueur de cette 19e journée. C'est la seule équipe du top 5 à avoir gagné ce week-end et à avoir profité des défaites de City, United et Chelsea et du match nul de Tottenham à Swansea (1-1). Sportfootmagazine.be, avec Belga

La deuxième défaite seulement de la saison de Manchester City, toujours leader à égalité de point avec MU, fait mal aux "Citizens" qui avaient l'opportunité de prendre trois points d'avance sur leur voisin honni. Le but du Sud-Coréen Ji (90+3, 1-0), à quatre secondes seulement de la fin du match, a gâché le premier jour de 2012 pour City. Après un pauvre match nul à West Bromwich (0-0) lors du Boxing Day, cette seconde contre-performance de suite du leader trahit une nervosité et une fatigue importantes dans le groupe de l'entraîneur Roberto Mancini. C'est d'ailleurs le deuxième match de suite que l'attaque de feu des Citizens n'inscrit pas de but cette saison. Pourtant, les partenaires de Samir Nasri, titulaire au coup d'envoi, ont eu beaucoup d'occasions (19 tirs dont 7 cadrés), mais Simon Mignolet, de retour après six mois sans jouer un seul match suite à une fracture du nez, fin octobre, a réussi à garder ses filets intacts grâce à de nombreux sauvetages et à sa barre transversale, touché à deux reprises par les attaquants mancuniens. Nasri s'est aussi créé une belle opportunité, sauvée sur sa ligne par Gardner (33), mais il a surtout été trop discret le reste du temps au point d'être remplacé dès l'heure de jeu par Silva. Mais City a aussi montré des limites inquiétantes défensivement. Avant de concéder un but qui aurait pu être refusé pour hors-jeu, Sunderland s'était déjà procuré les deux meilleures occasions du match avec Bendtner (3) et Sessegnon (64), excellent dimanche et passeur décisif sur le but vainqueur. Le résumé de la rencontre :Les "Black Cats" enregistrent donc leur troisième victoire en cinq matches depuis l'arrivée du manageur nord-irlandais Martin O'Neill et comptent désormais six points d'avance sur la zone de relégation. Arsenal est donc le grand vainqueur de cette 19e journée. C'est la seule équipe du top 5 à avoir gagné ce week-end et à avoir profité des défaites de City, United et Chelsea et du match nul de Tottenham à Swansea (1-1). Sportfootmagazine.be, avec Belga