Comme à l'accoutumée, le Boxing Day a livré son lot de surprises, alors que les gros calibres de Premier League devaient avoir partie facile face à des équipes supposées bien plus faibles.

Mais Alex Ferguson, le manager de Manchester United, sait d'expérience à bientôt 70 ans que le titre de champion d'Angleterre se décide en partie lors de la période des fêtes. Son équipe n'a donc pas tremblé face au premier relégable Wigan, écrasé 5-0 comme Fulham mercredi dernier. Même en ayant laissé Rooney sur le banc et avec une défense remaniée (Carrick évoluait avec Evans dans l'axe), les champions en titre se sont largement imposés grâce à un triplé du revenant Dimitar Berbatov, le neuvième de sa carrière. Ils ont aussi profité de l'exclusion très sévère de Salmon après 39 minutes.

United revient du coup à hauteur de Manchester City, n'étant devancé qu'à la différence de buts (+38 pour City, +33 pour United).

City coince

Le petit brin de réussite que United a eu a manqué à City sur la pelouse de WBA. Balotelli a trouvé la barre transversale, Silva et Agüero ont été tout proches mais les joueurs de Roberto Mancini, dominateurs mais stériles, auraient aussi pu se faire prendre en contre : West Bromwich a même touché le poteau en fin de match.

La bataille pour le titre va donc déchirer Manchester lors d'une seconde partie de saison qui s'annonce passionnante. Derrière, à 11 points déjà, Chelsea a perdu l'occasion de s'emparer de la troisième place au détriment de Tottenham, qui ne joue que mardi à Norwich.

Chelsea loupe le coche

Les Blues ont produit une performance décevante à domicile face à Fulham dans le derby du sud-ouest de Londres. Malgré une réalisation de Mata, les hommes de Villas Boas ont encore concédé un but et surtout perdu deux points qui pourraient valoir très cher très vite.

C'est avec anxiété que Drogba et ses partenaires vont suivre mardi la rencontre entre Arsenal et Wolverhampton à l'Emirates Stadium. Une victoire des Gunners et Chelsea perdrait sa quatrième place au classement.

Une place que convoite également Liverpool, actuellement sixième, mais pour laquelle ils ont encore perdu du terrain lundi en étant incapable de battre Blackburn (1-1), pourtant dernier du classement.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Comme à l'accoutumée, le Boxing Day a livré son lot de surprises, alors que les gros calibres de Premier League devaient avoir partie facile face à des équipes supposées bien plus faibles. Mais Alex Ferguson, le manager de Manchester United, sait d'expérience à bientôt 70 ans que le titre de champion d'Angleterre se décide en partie lors de la période des fêtes. Son équipe n'a donc pas tremblé face au premier relégable Wigan, écrasé 5-0 comme Fulham mercredi dernier. Même en ayant laissé Rooney sur le banc et avec une défense remaniée (Carrick évoluait avec Evans dans l'axe), les champions en titre se sont largement imposés grâce à un triplé du revenant Dimitar Berbatov, le neuvième de sa carrière. Ils ont aussi profité de l'exclusion très sévère de Salmon après 39 minutes. United revient du coup à hauteur de Manchester City, n'étant devancé qu'à la différence de buts (+38 pour City, +33 pour United). City coince Le petit brin de réussite que United a eu a manqué à City sur la pelouse de WBA. Balotelli a trouvé la barre transversale, Silva et Agüero ont été tout proches mais les joueurs de Roberto Mancini, dominateurs mais stériles, auraient aussi pu se faire prendre en contre : West Bromwich a même touché le poteau en fin de match. La bataille pour le titre va donc déchirer Manchester lors d'une seconde partie de saison qui s'annonce passionnante. Derrière, à 11 points déjà, Chelsea a perdu l'occasion de s'emparer de la troisième place au détriment de Tottenham, qui ne joue que mardi à Norwich. Chelsea loupe le coche Les Blues ont produit une performance décevante à domicile face à Fulham dans le derby du sud-ouest de Londres. Malgré une réalisation de Mata, les hommes de Villas Boas ont encore concédé un but et surtout perdu deux points qui pourraient valoir très cher très vite. C'est avec anxiété que Drogba et ses partenaires vont suivre mardi la rencontre entre Arsenal et Wolverhampton à l'Emirates Stadium. Une victoire des Gunners et Chelsea perdrait sa quatrième place au classement. Une place que convoite également Liverpool, actuellement sixième, mais pour laquelle ils ont encore perdu du terrain lundi en étant incapable de battre Blackburn (1-1), pourtant dernier du classement. Sportfootmagazine.be, avec Belga