Le défenseur anglais a été touché à l'arcade sourcilière dans les dernières minutes de la rencontre et a dû quitter le terrain le visage en sang. "Malgré une rivalité féroce et une tension très haute, il n'y a eu aucun incident majeur. Toutefois, nous continuons à enquêter au sujet du jet de pièce et sommes déterminés à en déférer l'auteur devant la justice", a déclaré Steve Howard, l'un des policiers chargés de la sécurité du match.

Les forces de l'ordre ont procédé à treize arrestations pour divers motifs. Neuf personnes feront l'objet de poursuites. Un spectateur a notamment pénétré sur la pelouse dans les dernières minutes de la rencontre avec apparemment l'intention de s'en prendre lui aussi à Rio Ferdinand. Un autre homme a été impliqué dans un incident à caractère raciste.

Le président de la Fédération anglaise de football (FA) David Bernstein a qualifié ces faits de "déplorables". "Il est gênant de voir se reproduire de genres d'incidents. Nous avons eu des insultes racistes, des intrusions sur le terrain, des objets jetés sur les joueurs. C'est tout à fait inacceptable et cela doit être sévèrement puni", a-t-il dit.

Ferdinand se prend une pièce pile dans la face

Le défenseur de Manchester United Rio Ferdinand a été touché dimanche par une pièce de monnaie lancée depuis les tribunes dans les dernières minutes du derby gagné à l'extérieur contre Manchester City (3-2) et a quitté le terrain le visage ensanglanté.

L'international anglais a réagi ironiquement sur Twitter en écrivant : "Quel que soit le tireur, joli coup ! Je n'arrive pas à croire que c'était une pièce de deux centimes, il aurait quand même pu en lancer une d'une livre".

Le match s'est terminé dans une atmosphère tendue. Un supporteur a brièvement pénétré sur la pelouse, apparemment dans l'intention de s'en prendre lui aussi à Ferdinand.

L'entraîneur de MU Alex Ferguson a déploré ces incidents après le match. "Il est regrettable qu'un supporteur de City ait couru (sur le terrain) et que des pièces de monnaie aient été jetées. Cela ne devrait pas arriver", a dit Sir Alex. "La même chose s'était produite à Chelsea. La moitié d'un siège, des pièces, des briquets avaient été lancés et rien n'a été fait. C'est un problème. Pour aujourd'hui, je vais essayer de ne plus y penser tellement le match a été bon", a-t-il ajouté.

Une porte-parole de Manchester City a déclaré que le club prenait l'affaire au sérieux et mettrait les images des caméras de sécurité à la disposition de la police.

Sportfootmagazine.be, avec Belga

Le défenseur anglais a été touché à l'arcade sourcilière dans les dernières minutes de la rencontre et a dû quitter le terrain le visage en sang. "Malgré une rivalité féroce et une tension très haute, il n'y a eu aucun incident majeur. Toutefois, nous continuons à enquêter au sujet du jet de pièce et sommes déterminés à en déférer l'auteur devant la justice", a déclaré Steve Howard, l'un des policiers chargés de la sécurité du match. Les forces de l'ordre ont procédé à treize arrestations pour divers motifs. Neuf personnes feront l'objet de poursuites. Un spectateur a notamment pénétré sur la pelouse dans les dernières minutes de la rencontre avec apparemment l'intention de s'en prendre lui aussi à Rio Ferdinand. Un autre homme a été impliqué dans un incident à caractère raciste. Le président de la Fédération anglaise de football (FA) David Bernstein a qualifié ces faits de "déplorables". "Il est gênant de voir se reproduire de genres d'incidents. Nous avons eu des insultes racistes, des intrusions sur le terrain, des objets jetés sur les joueurs. C'est tout à fait inacceptable et cela doit être sévèrement puni", a-t-il dit.Ferdinand se prend une pièce pile dans la faceLe défenseur de Manchester United Rio Ferdinand a été touché dimanche par une pièce de monnaie lancée depuis les tribunes dans les dernières minutes du derby gagné à l'extérieur contre Manchester City (3-2) et a quitté le terrain le visage ensanglanté.L'international anglais a réagi ironiquement sur Twitter en écrivant : "Quel que soit le tireur, joli coup ! Je n'arrive pas à croire que c'était une pièce de deux centimes, il aurait quand même pu en lancer une d'une livre".Le match s'est terminé dans une atmosphère tendue. Un supporteur a brièvement pénétré sur la pelouse, apparemment dans l'intention de s'en prendre lui aussi à Ferdinand. L'entraîneur de MU Alex Ferguson a déploré ces incidents après le match. "Il est regrettable qu'un supporteur de City ait couru (sur le terrain) et que des pièces de monnaie aient été jetées. Cela ne devrait pas arriver", a dit Sir Alex. "La même chose s'était produite à Chelsea. La moitié d'un siège, des pièces, des briquets avaient été lancés et rien n'a été fait. C'est un problème. Pour aujourd'hui, je vais essayer de ne plus y penser tellement le match a été bon", a-t-il ajouté. Une porte-parole de Manchester City a déclaré que le club prenait l'affaire au sérieux et mettrait les images des caméras de sécurité à la disposition de la police. Sportfootmagazine.be, avec Belga