"Pour moi, toute cette histoire de commission de je ne sais quoi est une aberration, une mascarade pour ne pas perdre la face", a déclaré l'avant-centre de Chelsea, qui a écopé d'une suspension ferme de l'Equipe de France de dix-huit matches.

"Ils ont sanctionné dans le vide car Anelka Nicolas n'a jamais existé dans cette histoire pitoyable et grotesque", a-t-il ajouté. "Je le répète: la page des Bleus a été tournée le 19 juin lors de mon éviction de Knysna", a-t-il estimé, et "ils ont (...) amusé la galerie"

Pour lui, "qu'ils tournent enfin la page, car Laurent Blanc a besoin de bosser sereinement". "Ce sont de vrais clowns ces gens... Je suis mort de rire!" a affirmé le footballeur, aux 69 sélections et 14 buts en équipe de France.

Sportmagazine.be, avec Belga

"Pour moi, toute cette histoire de commission de je ne sais quoi est une aberration, une mascarade pour ne pas perdre la face", a déclaré l'avant-centre de Chelsea, qui a écopé d'une suspension ferme de l'Equipe de France de dix-huit matches. "Ils ont sanctionné dans le vide car Anelka Nicolas n'a jamais existé dans cette histoire pitoyable et grotesque", a-t-il ajouté. "Je le répète: la page des Bleus a été tournée le 19 juin lors de mon éviction de Knysna", a-t-il estimé, et "ils ont (...) amusé la galerie" Pour lui, "qu'ils tournent enfin la page, car Laurent Blanc a besoin de bosser sereinement". "Ce sont de vrais clowns ces gens... Je suis mort de rire!" a affirmé le footballeur, aux 69 sélections et 14 buts en équipe de France. Sportmagazine.be, avec Belga