Andy Schleck et Alberto Contador face à face dans la haute montagne. Les deux meilleurs grimpeurs du moment. Un Luxembourgeois et un Espagnol. Comme à la fin des années 1950 quand Charly Gaul, l'Ange de la Montagne, et Federico Bahamontes, l'Aigle de Tolède, s'élevaient légèrement dans les airs.

Andy Schleck n'est pas encore l'égal de Gaul. Ce dernier ne se serait d'ailleurs pas contenté de gagner au sommet du Tourmalet. En 1958, par exemple, entre Briançon et Aix-les-Bains, il attaqua dans le premier col (le Luitel) et, dans le froid et la pluie, il épuisa Jacques Anquetil et toute la bande. La casse fut fantastique au terme d'une des étapes les plus marquantes de l'histoire du Tour de France.

A la place de Schleck, Gaul aurait donc attaqué Contador bien avant le Tourmalet. Peut-être trop attentiste, Schleck n'est pas bon dans le contre-la-montre. Gaul ne l'était pas non plus et il travailla ce point faible. Personne ne gagne un Tour de France sans se débrouiller contre le chrono. En 1958, à la surprise générale, Gaul domina notamment un exercice individuel de 74,5 km. Schleck sait ce qu'il lui reste à faire pour gagner le Tour de France: imiter Gaul, attaquer et progresser contre le chrono.

Pierre Bilic

Andy Schleck et Alberto Contador face à face dans la haute montagne. Les deux meilleurs grimpeurs du moment. Un Luxembourgeois et un Espagnol. Comme à la fin des années 1950 quand Charly Gaul, l'Ange de la Montagne, et Federico Bahamontes, l'Aigle de Tolède, s'élevaient légèrement dans les airs. Andy Schleck n'est pas encore l'égal de Gaul. Ce dernier ne se serait d'ailleurs pas contenté de gagner au sommet du Tourmalet. En 1958, par exemple, entre Briançon et Aix-les-Bains, il attaqua dans le premier col (le Luitel) et, dans le froid et la pluie, il épuisa Jacques Anquetil et toute la bande. La casse fut fantastique au terme d'une des étapes les plus marquantes de l'histoire du Tour de France. A la place de Schleck, Gaul aurait donc attaqué Contador bien avant le Tourmalet. Peut-être trop attentiste, Schleck n'est pas bon dans le contre-la-montre. Gaul ne l'était pas non plus et il travailla ce point faible. Personne ne gagne un Tour de France sans se débrouiller contre le chrono. En 1958, à la surprise générale, Gaul domina notamment un exercice individuel de 74,5 km. Schleck sait ce qu'il lui reste à faire pour gagner le Tour de France: imiter Gaul, attaquer et progresser contre le chrono. Pierre Bilic