Le Britannique termine deuxième du groupe A derrière le Serbe Novak Djokovic (ATP 1). Tsonga, qui avait besoin d'une victoire en deux manches, est dernier avec trois défaites, derrière le Tchèque Tomas Berdych (ATP 6). Murray n'a laissé aucune place au suspense dans une première manche bouclée en 33 minutes. Le dos au mur, le Français avait choisi de prendre des risques. Mais la tactique s'est traduite par une avalanche de fautes directes (17 en un set). Murray a mené 3-0 en l'espace de dix minutes grâce à deux breaks, et n'a plus eu qu'à dérouler jusqu'à la fin du set. Il n'y avait plus d'enjeu, Murray étant sûr de terminer à la deuxième place du groupe A derrière Djokovic. A part les 130.000 dollars et les 200 points ATP promis au vainqueur du match... Tsonga a quand même joué le jeu et s'est même offert une balle de set à 5-6, avant de céder dans le tie-break. La barre était trop haute pour le Français, battu pour la septième fois en huit duels contre Murray, sa seule victoire datant d'il y a près de cinq ans à l'Open d'Australie. Roger Federer (ATP 2) étant déjà qualifié dans le groupe B, le dernier ticket reviendra à l'Argentin Juan Martin Del Potro (ATP 7) ou à l'Espagnol David Ferrer (ATP 5) samedi. (GLYN KIRK)

Le Britannique termine deuxième du groupe A derrière le Serbe Novak Djokovic (ATP 1). Tsonga, qui avait besoin d'une victoire en deux manches, est dernier avec trois défaites, derrière le Tchèque Tomas Berdych (ATP 6). Murray n'a laissé aucune place au suspense dans une première manche bouclée en 33 minutes. Le dos au mur, le Français avait choisi de prendre des risques. Mais la tactique s'est traduite par une avalanche de fautes directes (17 en un set). Murray a mené 3-0 en l'espace de dix minutes grâce à deux breaks, et n'a plus eu qu'à dérouler jusqu'à la fin du set. Il n'y avait plus d'enjeu, Murray étant sûr de terminer à la deuxième place du groupe A derrière Djokovic. A part les 130.000 dollars et les 200 points ATP promis au vainqueur du match... Tsonga a quand même joué le jeu et s'est même offert une balle de set à 5-6, avant de céder dans le tie-break. La barre était trop haute pour le Français, battu pour la septième fois en huit duels contre Murray, sa seule victoire datant d'il y a près de cinq ans à l'Open d'Australie. Roger Federer (ATP 2) étant déjà qualifié dans le groupe B, le dernier ticket reviendra à l'Argentin Juan Martin Del Potro (ATP 7) ou à l'Espagnol David Ferrer (ATP 5) samedi. (GLYN KIRK)